samedi 1 janvier 2011

Le salon est ici




Bonjour et bienvenue, amis lecteurs.

Voici un  salon ouvert ouvert à tous pour bavarder cordialement. Entrez et prenez vos aises : nous sommes entre amis.


Pour passer d'une page à l'autre du salon, utiliser les liens «Les plus anciens   ‹Précédent  ...   Suivant›  Les plus récents» au début et en fin de page ou les liens suivants.
24.7 au 8.8.2011  |   8.8 au 29.8   |  29.8 au 3.10   |   3.10 au 10.10   |   10.10 au 6.11   |   6.11 au 26.11   |   26.11.2011 au 2.1.2012  |  2.1 au 11.1.2012   |  12.1 au 30.1  |  du 30.1 au 1.4   |  du 1.4 au 30.6  |  du 30.6 au 19.10  |  du 19.10.2012 au 11.2.2013   |   du 11.2 au 16.4   |   du 16.4 au 25.6    |   du 25.6 au 13.8   |   du 13.8 au 16.11   |   du 16.11.2013 au 15.4.2014   |   du 15.4.2014 au 11.2.2015   |   du 11.2 au 2.4.2015   |   du 2.4 au 25.6.2015   |   du  25.6 au 12.10.2015    |   du  12.10.2015 au 10.2.20106    |  du  10.2 au 7.6.2016  |   du 7.6 au 25.10.2016  |   du 25.10.2016 au 29.1. 2017   |  du 29.1.2017 au 12.6.2017  |   du 12.6 au 15.11.2017  |   depuis le 15.11.2017

4 086 commentaires:

«Les plus anciens   ‹Précédent   4001 – 4086 sur 4086
Philippe Renève a dit…

Nous inaugurons une nouvelle page ; pour revenir aux derniers commentaires, cliquer ci-dessus sur " Précédent ".

Philippe Renève a dit…

Disparition de Robert Hirsch.

J'avais eu la chance de le voir jouer Tartuffe au Français en 1968 ; il était prodigieux.

Anonyme a dit…

92 ans : Robert Hirsch aura bien vécu...

Un autre nous a quitté dans la honte : David Hamilton. On a eu l'occasion d'en parler. Je ne l'aimais pas et ai découvert comme beaucoup l'ampleur de mocheté derrière ses photos moches. Un fait nouveau, cependant : une de ses victimes demande à ce que le "flou hamiltonien" soit retiré du dictionnaire. Si sa demande est suivie d'effet, on ne pourra peut-être même plus évoquer le nom de quelqu'un qui a quand même sa place dans l'histoire du goût, fut-il mauvais..
Cela aidera-t-il la victime à se reconstruire ? J'en doute..
On attend maintenant l'interdiction du "style célinien", en raison des appels à la haine de l'hygiéniste psychopathe..

Une histoire me passionne en ce moment : l'assassinat de son éditeur, Robert Denoël, en 1945, sur fond de récupération de la maison d'édition par une maîtresse qui aurait rajouté son nom sur un document préparé en prévision d'une saisie par un tribunal d'épuration, puis sa revente au rival de toujours, Gaston Gallimard.
Cerise sur le gâteau, la disparition d'un dossier de défense fourni sur ses concurrents mouillés dans la collaboration, une enquête en dessous de tout, deux témoins providentiels, des agresseurs zazous qui laissent sur le macchabé une fortune en liquide.. Et où on apprend qu'Alice Sapritch était éperdument amoureuse de.. Robert Brasillach !

Bref : les faits-divers, c'était mieux avant !

😐

Philippe Renève a dit…

De nos jours on comprend mal le succès qu'a pu avoir Hamilton avec ses vues brumeuses ; sans doute a-t-il profité de la libération des mœurs à l'époque : Playboy et Hamilton...

C'est vrai que tout était mieux hier. Même le passé. ☺

Philippe Renève a dit…

«Nouvelle Star» : une jurée touche les fesses d’un candidat, plusieurs dizaines de plaintes au CSA.

Tiens, tiens... Les tripotages seraient-ils aussi le fait des femmes ? Pas possible... Que disent les féministes ? !

Philippe Renève a dit…

Saad Hariri a près de 13 millions d'euros de dettes envers d'anciens employés français qui travaillaient en Arabie saoudite. Et cinq millions d'euros de cotisations sociales impayées en France.

Voilà l'excellent homme que Macron va recevoir en grande pompe et peut-être héberger.

Philippe Renève a dit…

Christophe Castaner élu à la direction de La République en marche.

« Seul en course pour ce scrutin à main levée qui se tenait à huis clos, Christophe Castaner occupera officiellement le poste de "délégué général" pour un mandat de trois ans. Il a été élu à l'unanimité des présents moins deux abstentions, a précisé le parti dans un communiqué. »

Scrutin à main levée à huis clos : ça c'est de la démocratie, bravo.

A l'unanimité des présents moins deux abstentions : un peu de laisser-aller, là. Ces renégats ne feront pas carrière.

Philippe Renève a dit…

Une petite merveille : la suite tchèque de Dvorak.

Philippe Renève a dit…

Remboursement des frais de mandat des députés : Stéphane Le Foll se plaint de devoir garder ses factures.

Le pauvre, quelle contrainte abominable. C'est pourtant normal pour tous les Français qui se font rembourser des frais ; serait-ce trop demander à ces malheureux élus ?
Il y a une certaine indécence à ce genre de comportement, qui veut manifestement que les élus soient traités autrement que le Français moyen. Vous avez dit inégalités ?

Philippe Renève a dit…

Voilà qui va enchanter Macron et son ami Gattaz : un rapport aux petits oignons.

Un rapport d'experts remis au gouvernement préconise le gel du smic.

Allons voyons, le SMIC ce n'est pas moderne, ce n'est pas en marche, ça n'est qu'un frein à l'embauche, comme le code du Travail, les impôts des entreprises et les contrôles tatillons qui les étouffent.

Le capitalisme sauvage est de nouveau en marche.

Philippe Renève a dit…

Mort de Johnny : hommage pharaonique, frôlant l'indécence, des médias et de nombreuses « célébrités », chanteurs d'avant-hier, journalistes d'hier et politiques d'aujourd'hui.

Dans un ahurissant commentaire, le président de la République française a osé dire « il fait partie de ces héros français » aux côtés, donc, de Bayard, Turenne, Joseph Bara et Jean Moulin.

A entendre, voir et lire tout ce qui se profère depuis hier, il semblerait qu'il soit devenu tout soudain un personnage historique étincelant, un de ces phares de l'humanité dont le génie fulgurant, la conduite exemplaire ou le courage inouï forcent l'admiration des peuples à travers les siècles.
Au panier Victor Hugo, à la poubelle Baudelaire, enfoncé Martin Luther King, pulvérisé Einstein.

La France à son décès a trouvé un sauveur.
Que ses mânes se méfient : le Panthéon le guette.

Anonyme a dit…

Jean d'Ormesson en est enterré d'office !
Mais le Medef a su toutefois raison garder malgré toute cette émotion : pas de deuil national chômé et pas de nouveau jour férié à l'horizon.
Un héros français d'après Emmanuel Macron ? Quelqu'un qui fait du pognon...
😢

Philippe Renève a dit…

En effet, c'est la conception macronienne de l'héroïsme. « Ceux qui ont réussi » = ceux qui ont gagné beaucoup d'argent. ☺

Philippe Renève a dit…

Il y a des problèmes avec blogspot en ce moment. Je répète ton texte de 8h22 qui n'a pas été enregistré.

Libération fait sa couverture sur la mort de Johnny H. Celle d'hier était consacrée à Jean d'O.
Ni l'un ni l'autre n'ont réellement brillé dans leur discipline mais constituent des objets sociologiques.
Quoi qu'on puisse penser (ou s'abstenir de penser) de ces deux -là, on ne peut que constater que, depuis quelques mois, les "unes" du quotidien de Joffrin sont le moins politiques possible et surtout, très neutres vis-à-vis d'Emmanuel M.
Même son de cloche chez "Les Inrocks".
Plus à droite, au Figaro, une grille de lecture simple "Macron n'en fait pas assez".
Comme eût dit ma grand-mère : " On n'est pas rendus.."
��

Philippe Renève a dit…

Une petite merveille.

Louis Armstrong & Mahalia Jackson - Just A Closer Walk With Thee - 7/10/1970.

Philippe Renève a dit…

Bientôt des lycées Johnny Hallyday et Jean d'Ormesson en Paca.

Cette fois-ci, c'est trop : un lycée Johnny Hallyday ? Navrant. Les pauvres Carnot, Simone Veil ou Charles de Gaulle vont se retourner dans leur tombe. Pourquoi pas un lycée Gaston Ouvrard ou Achille Zavatta ?

Vous êtes assis ? « Par cette action je veux graver leur héritage dans le marbre et m’assurer que leur œuvre sera partagée de génération en génération » a expliqué Renaud Muselier. Le comble est que Johnny en rigolerait.

Philippe Renève a dit…

Autriche : après un accord avec les conservateurs, l'extrême droite obtient les ministères de l'Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères.

Effrayant : autrement dit, l'extrême-droite détient les commandes de la force publique et a ainsi les moyens de s'emparer du pouvoir.

Anonyme a dit…

Hélas !
Le phénomène n'est pas nouveau : il y eût même un temps floraison de lycées Coluche.
Lycée d'Ormesson, pourquoi pas ? Pour un établissement en ZEP, ça sonne assez bien et ça permettrait de valoriser certains CV..
Le PACA est une terre aux toponymies étranges. On y trouve même, à Nice, une "Rue des Gendarmes d'Ouvéa" qu'il fut question, en une période de rapprochement franco allemand, de rebaptiser "Rue des SS d'Oradour"..
😐

Philippe Renève a dit…

Au moins Coluche avait-il créé les Restaus du Cœur, et il écrivait ses textes. On ne sache pas que Johnny ait écrit bien grand-chose à part des autographes.

La « rue des gendarmes d'Ouvéa » est en effet un bel exemple de réécriture de l'Histoire.

Philippe Renève a dit…

Yémen: Un million de cas de choléra suspectés.

Le monde entier s'en fout et tout ça n'empêche pas notre beau pays de vendre à l'Arabie Saoudite et à ses complices des armes qui tuent les civils au Yemen.

Pendant la guerre et le choléra, les affaires continuent.

Anonyme a dit…

Et, quand on aime.. dit-on..

Des "Rue des Gendarmes d'Ouvéa", c'est finalement assez courant en PACA, La Seyne-sur-Mer, Avignon, Nice.. J'en découvert que je ne connaissais pas. La toponymie de Vitrolle, Toulon, Béziers ne doit pas être inintéressante.. Je vais y jeter un coup d'oeil. On doit y trouver quelques stars de la défunte OAS, n'en doutons pas.

Sinon, le PAF soigne sa diversité: une nouvelle chaîne d'information va émettre RussiaToday.. Parmi les premiers programmes : une rétrospective de deux (glorieuses) années d'intervention militaires russes en Syrie.

😐

Philippe Renève a dit…

La désinformation poutinienne elle aussi est en marche !

Philippe Renève a dit…

Haute-Garonne : trois mois ferme pour avoir montré ses fesses à un hélicoptère de la gendarmerie.

Les tribunaux n'ont donc rien d'autre à faire et les prisons personne d'autre à enfermer ?
Et 300 € à chaque gendarme pour l'atroce préjudice qu'ils ont eu à subir... Ils n'ont jamais vu une paire de fesses ?

Philippe Renève a dit…

Une trouvaille, avec Maurice Baquet et Mstislav Rostropovitch.

Anonyme a dit…

Haute-Garonne :
Une affaire qui rappelle l'ère Sarkozy.

Sauf qu'aujourd'hui, le mot d'ordre lancé aux forces du même nom par notre président est : bienveillance.

Mr Collomb s'interroge. Ne faudrait-il pas ainsi rebaptiser les matraques dont sont équipés ses employés?

La rédaction des procès-verbaux y gagnerait en humanité :

" Après avoir soulagé le refugié de sa couverture et de ses chaussures, j'ai rappelé la loi au réfugié avec bienveillance "
Tout en question de langage et de pédagogie.

😐

Philippe Renève a dit…

Ah le bel humanisme, les beaux sentiments de l'équipe Macron-Collomb !

"L'annonce a été brutale, sans compassion" : les parents d'enfants morts dans l'accident de Millas interpellent l'État.

Alors que les médias répercutent à plaisir l'installation immédiate de prétendues « cellules de soutien psychologique »... Après tout, c'est peut-être plutôt pour les gendarmes traumatisés par la vision de ce fessier. Pauvres gendarmes, quand même. C'est bien pire pour eux que la mort d'un enfant.

Tout cela confirme bien que ce président et ses valets fonctionnent non à l'action mais à la communication. Mais leur inaction finit par nuire à leur com'.

Philippe Renève a dit…

Une députée LREM trouve "terrible" que son mari se prive d'acheter une Porsche pour éviter "les réflexions".

Un bel exemple de ce que peuvent être les élus en marche (mais pas à pied) : très à l'aise, financièrement et dans leurs baskets, arrogants et exigeants, la République leur doit tout puisqu'ils sont ses élus. Au lieu d'en être fiers et de s'appliquer à le mériter, ils se plaignent des terribles contraintes de travail, de présence et de modestie obligée – un comportement inhabituel pour eux.

Esprit de racaille. Pas plus que leur patron mais moins présentables.

Philippe Renève a dit…

Palestine : la « boulette » diplomatique de l'Élysée.

En fait l'Elysée devient mauvais aussi dans la com'... Amateurisme et maladresse sont les deux mamelles de l'Etat Macron.

Philippe Renève a dit…

Anémone : « Johnny, il a fait quoi ? A part se déguiser et mentir ? Voter à droite et fuir le fisc ? Il n'a fait que se marier, divorcer, se marier. C'était un pantin médiatique. »

J'adore Anémone.

Anonyme a dit…

Assez juste aussi sur Mélenchon.
Stalinien.. Ça se discute historiquement car c'est un Lambertiste. Mais, sur le fond, elle a raison.. Ces trotskistes obsédés par le pouvoir ont un peu le même état d'esprit.
Mélenchon s'est trouvé un créneau rentable dans le vide actuel de la gauche tandis que d'autres, de la même chapelle et qui avaient été trop nuls pour se caser au PS ont fini identitaires rances..
Le macronisme, c'est une sorte de giscardisme, qui a pris le pouvoir suite à une blitzkrieg bien menée mais qui s'est trouvé obligé de remplir sa coquille vide avec un paquet d'arrivistes sans scrupules et de bras cassés.
D'où.. Déclarations maladroites, mépris de "ceux qui ne sont rien" et bourdes à répétition

Philippe Renève a dit…

Oui, le macronisme est aussi un bonapartisme, avec un guerrier séducteur seul ou à peu près, obligé ensuite de se trouver des troupes, levées dans la hâte et peu formées au combat politique et diplomatique. Des amateurs comme députés, des technocrates comme ministres et dircabs, ça ne fait pas du très bon boulot.

On est en train de virer à la pantalonnade ; pour l'instant la bonne image du chef fait passer tout ça pour de la fraîcheur de jeunesse mais ça ne durera peut-être pas. Il faut le souhaiter pour que les Français comprennent bien ce qui leur arrive : le pouvoir est aux mains des super-puissants de l'économie et de la finance.

Anonyme a dit…

Le bonheur En Marche, c'est maintenant !
Le 08 janvier, l'enseigne Pimkie présentera à ses salariés un pan de suppressions de postes par ruptures conventionnelles, comme le permettent maintenant les réformes du Code du Travail.
Pour les créations d'emplois, par contre, rien de prévu encore.
Les ex-salariés disposeront de temps libres pour suivre les émouvantes cérémonies prévues pour les funérailles de Mireille Mathieu..
😐

Philippe Renève a dit…

Funérailles nationales, on l'espère !

Joyeux Noël en tous cas !

Anonyme a dit…

Joyeux Noël!
Vu, sur un réseau social, l'image de profil d'un contact new-yorkais.
Une photo de Charles Manson, postée le jour de sa mort
En bas, un bandeau noir et une inscription (en français dans le texte :
"Je suis Charlie".
C'est mal.. mais j'ai ri.
😐

Philippe Renève a dit…

Rions des images, ce ne sont que des images !

Joyeux Noël !

Philippe Renève a dit…

Emmanuel Macron signera samedi trois lois en direct ce samedi.

Ah les mises en scène de Macron. Comediante, tragediante !

Philippe Renève a dit…

Un petit amusement matinal.

Le module MACRON : un Macronyme.

Philippe Renève a dit…

Meilleurs vœux de bonne année à tous.

Je viens de prendre avec courage et détermination une résolution ferme et définitive : pas de résolution en 2018. Là.

Philippe Renève a dit…

Réformes sociales, asile, NDDL... Macron réunit tous les ministres en séminaire pour lancer l'année 2018.

Admirer l'image : les écrans ont bien plus d'importance que les ministres. Ça c'est de la com' coco. Tout ça pour dire aux chômeurs qu'ils doivent se serrer la ceinture. A propos, ça coûte combien des écrans comme ça ? !

Anonyme a dit…

Mes résolutions pour 2018, continuer de vivre...

Philippe Renève a dit…

Pas toujours facile, mais c'est bien la meilleure des résolutions.

Philippe Renève a dit…

Réforme de l'ISF: chez les ministres, le bingo pour Pénicaud.

Les ministres gagnent moins que dans le privé mais ils se rattrapent sur la fiscalité, cuisinée aux petits oignons pour favoriser les plus riches – dont eux.

Philippe Renève a dit…

Les cotons-tiges en plastique vont bientôt être interdits à la vente... en 2020.

Ouah admirable ! La planète est sauvée.

Philippe Renève a dit…

La vitesse sur les routes secondaires limitée à 80 km/h au 1er juillet.

Cette nouvelle mesure est moins technique que politique : il s'agit de bien faire comprendre au peuple qu'il est sous la domination d'un régime de répression et que les interdictions, restrictions et mesures d'austérité vont se multiplier. C'est une sorte de vaccination : plus il pratiquera cette oppression sur des sujets secondaires, plus les nouvelles mesures sur des sujets importants passeront facilement. De plus, ce genre de chose très polémique va occuper un moment les médias et les esprits en lieu et place des domaines importants comme le chômage, la hausse des impôts (CSG, carburants etc.) et la suppression de l'ISF.

Philippe Renève a dit…

Incroyable mais vrai.

"Nous faisons de la pédagogie" : le gouvernement justifie la publication de lettres types de licenciement au Journal officiel.

Il est bien clair que ce gouvernement travaille pour les patrons : il est même leur écrivain public.

Ni de droite ni de gauche, qu'ils disaient. Mais en même temps au service des entreprises, notamment pour les aider à licencier sans problème.

Philippe Renève a dit…

Une petite merveille visuelle et musicale.

Philippe Renève a dit…

Ce n'est guère surprenant, mais c'est une confirmation claire : le gouvernement français préfère le sport (les Jeux Olympiques) à la culture.

La France retire sa candidature à l'Exposition universelle de 2025.

Philippe Renève a dit…

Incroyable et inadmissible : le Ministère de la Culture voudrait commémorer la naissance de... Maurras, cette fripouille raciste justement condamnée en 1945.

Des voix s'élèvent contre la présence de Charles Maurras dans la liste des commémorations officielles 2018.

Philippe Renève a dit…

Seine-Saint-Denis : une maman contrainte de dormir par terre à l’hôpital.

Voilà où en est l'hôpital public en France... Un pays du tiers-monde.

Philippe Renève a dit…

Service national universel : Emmanuel Macron veut "une partie obligatoire de 3 à 6 mois".

On croyait que cette stupidité de service national obligatoire était à jamais enterré dans les poubelles de l'Histoire, eh bien non : voilà que Macron trouve un magnifique moyen d'em... les jeunes au lieu d'améliorer la situation de l'emploi pour eux.

Serait-ce ainsi qu'il conçoit la modernité, à coups de retour en arrière vers les pires bêtises de nos aïeux ?

Philippe Renève a dit…

Un petit cadeau : le Duo des fleurs de Lakmé dans une merveilleuse interprétation.

Philippe Renève a dit…

Je ne suis pas un fanatique de cette musique, mais là...
Santana Live at Woodstock in 1969.

Philippe Renève a dit…

Macron, le français et l'anglais.

« A Davos, je me suis d'abord exprimé en anglais, puis en français. Certains auraient préféré que je ne m'exprime qu'en français. Mais s'exprimer en anglais dans une enceinte réunissant la communauté des affaires, c'est d'abord utile et c'est montrer que le français se construit dans ce plurilinguisme, dans cette capacité à parler la langue de l'autre ».

Comment pourrait-on dire en anglais « prendre les Français pour des imbéciles » ?

Philippe Renève a dit…

Madame Schiappa, Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes – notons-le, il est rare qu'un ministre soit en charge de quelque chose qui n'existe pas – , dévoile le contenu de son projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes , dont elle avait élégamment réservé la primeur de certains points à M. Hanouna sur C8 selon le Canard Enchaîné.

L'« outrage sexiste » y est défini comme l'acte « d’imposer à une personne tout propos ou comportement à connotation sexuelle ou sexiste qui soit porte atteinte à sa dignité en raison de son caractère dégradant ou humiliant, soit crée à son encontre une situation intimidante hostile ou offensante ».

Crée à son encontre une situation intimidante : donc si je dis à une dame en public « vous êtes très jolie », ce qui peut très bien sérieusement l'intimider, surtout si c'est vrai, je suis passible d'une amende de 90 euros pouvant grimper jusqu’à 750 euros, voire 1.500 euros en cas de circonstances aggravantes et 3.000 euros en cas de récidive. J'encourrai les mêmes sanctions si je lui dis qu'elle est laide, ce qui créerait à son encontre une situation hostile ou offensante, surtout si c'est vrai.

Une question m'obsède : si je lui dis qu'elle n'est ni jolie ni laide, est-ce une situation intimidante, une situation hostile ou une situation offensante ? La maréchaussée, dont la finesse du raisonnement est parfois habilement dissimulée sous des postures martiales, va avoir beaucoup de travail dans la délicate application quotidienne de cette admirable réglementation dont l'utilité sociale et juridique n'échappera qu'aux plus déficients des demeurés mentaux.

Philippe Renève a dit…

Le mouvement du 22 mars : 50 ans aujourd'hui...

Il faudrait bien un sursaut de ce style pour lutter contre la morale, ou plutôt l'absence de morale, de la Macronie.

Philippe Renève a dit…

Macron : « la démocratie est le système le plus bottom up de la terre. »

Il est des paroles qui traduisent la richesse de la pensée ; il en est d'autres qui en reflètent la pauvreté.

Et mon bottom, c'est du chicken ? :-))

Philippe Renève a dit…

Intéressants propos d'un député En Marche.

"Ce qui se dit en circo, je n'en ai rien à foutre" : le député LREM Bruno Bonnell embarrasse ses camarades.
Dans un long portrait publié dans "Le Monde", le député de la 6e circonscription du Rhône revendique de ne pas recevoir les habitants de sa circonscription et de ne pas participer aux débats dans l'Hémicycle.


C'est donc ça, le parti En Marche : dévouement, service de l'Etat, respect de la fonction et des institutions, efficacité sans faille dans le mandat confié par les Français.
Un modèle pour les générations futures. Il faut le récompenser d'urgence : il est chevalier de l’Ordre National du Mérite, la Légion d'Honneur s'impose.

Sérieusement, il est très représentatif de l'esprit En Marche : un entrepreneur dynamique, qui ne fait de la politique et ne se fait élire que pour défendre les intérêts des entrepreneurs (industriels, financiers) contre ceux de la société française tout entière. Le reste lui importe peu et il ne s'en cache pas. L'homme idéal pour les projets de Macron ; mais sa com' est un peu trop sincère et révèle au grand jour la pensée et la technique de son leader bottom up.

Philippe Renève a dit…

De mieux en mieux : alors que les « identitaires » fascisants ne sont pas inquiétés, la France met en prison des étrangers accusés d'aider les migrants.

Trois militants « solidaires » des migrants placés en détention.

La France, terre d'accueil et patrie des Droits de l'Homme...

Philippe Renève a dit…

Merveilleux... Marlène Schiappa qui donne une leçon de grammaire aux Insoumis et n'est même pas capable de conjuguer convenablement un verbe au conditionnel passé deuxième forme !

On se demandait ce qu'elle faisait à ce ministère, sa principale qualité étant d'être proche de Brigitte Macron. On a trouvé : elle fait des bêtises. C'est un emploi qui lui sied à ravir.

Philippe Renève a dit…

La NRA (National Rifle Association), délicieux rassemblement de rednecks qui défend efficacement les intérêts des industries US d'armement, sait en principe se tenir et n'en rajoute pas trop dans l'ignominie. Elle n'en a du reste plus besoin puisqu'elle a maintenant trouvé, à force d'arroser les candidats à la Maison Blanche, un porte-parole qui se charge des basses besognes de publicité en n'hésitant devant aucune abjection et cultive la vilenie sur un sol riche en vulgarité : le président des Etats-Unis lui-même, Trump le décoiffant, qui sera sans doute embauché à grands frais par quelque marchand de canons après son triste mandat.

Philippe Renève a dit…

#FETE_A_MACRON "Je ne comprends pas ce que François Ruffin propose. Il n'y a rien, c'est le vide", assure la secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, sur Europe 1, à propos de la Fête à Macron.
(Source : francetvinfo.fr ce 6 mai 2018 à 10h30)

Il est vrai qu'elle est particulièrement compétente dans le domaine du vide.

Philippe Renève a dit…

Nous avons dans l'actuel gouvernement et dans la mouvance politique de Macron un prodigieux troupeau de moutons bêlants, de lèche-bottes (et même au-dessus) bavant d'admiration devant la personne du chef, un ramassis de courtisans qui, toute honte bue, mangeraient en chantant leurs excréments s'il le fallait pour être bien vus.

C'est une étrange conception du pouvoir républicain : l'élu en chef – mal élu du reste, car par défaut – décide, trône, ordonne, et toute une cour de thuriféraires exécute avec l'allégresse des chiens bien nourris qui boivent leur maître du regard en quémandant leur soupe, la queue frétillante et la soumission parfaite.

Le chef devrait se méfier de ces tristes porteurs de lauriers : le jour où son pouvoir vacillera, ils le couvriront de crachats comme ils le couvrent de louanges.

Philippe Renève a dit…

L'arrogance et le mépris des macroniens sont insupportables.
"Shopping de l'asile" : les propos d'une ministre font polémique.

Notre beau pays des Droits de l'Homme emprisonne les enfants de migrants et cette ministre les considère manifestement comme des délinquants. C'est tout l'ultralibéralisme qui se révèle ainsi : les riches sont utiles, les pauvres sont inutiles et coûteux. Ecœurant de cynisme et d'égoïsme de classe.

Philippe Renève a dit…

Ah la France... Terre d'accueil, pays des droits de l'Homme.

Val-d'Oise : un sans-papiers qui a sauvé des enfants d'un incendie en 2015 est aujourd'hui sommé de quitter la France.

Droit d'être expulsé, surtout. Même si on sauve des Français. Sauve et sauve-toi.

Philippe Renève a dit…

Un excellent article.

RSA et prime d’activité dans le viseur du gouvernement.

« C’est en invoquant les déséquilibres des comptes de la protection sociale que les réformateurs proposent de sanctionner les pauvres et les chômeurs. Or derrière tout équilibre comptable, il y a un projet de société. Le projet du gouvernement actuel est néolibéral : « libérer » les riches et les entreprises de leurs obligations vis-à-vis de la collectivité, comme s’ils ne devaient leur fortune qu’à leur talent. Et faire payer les pauvres, pour un malheur qu’ils ne devraient qu’à eux-mêmes. Ce projet de société ne peut refonder notre modèle social, il le défait. »

On ne saurait mieux dire.

Philippe Renève a dit…

Il semble que Bottom Up ne réduit guère ses aides sociales à lui.

Emmanuel Macron utilise l'avion présidentiel pour un trajet de 110 kilomètres.

Il faut réduire les déficits, vous dis-je.

Philippe Renève a dit…

Une manifestation à remarquer.
En Vendée, un championnat du monde d'équitation est organisé sans cheval.

Toutefois, aussi sympathique soit-elle, elle suscite une interrogation. Pourquoi se borner à ce début - certes intéressant ? Je rêve d'un championnat d'équitation sans cheval et sans cavalier. Organisation aisée, rapidité des prestations, simplicité des cérémonies, un tel événement resterait dans l'Histoire de notre beau pays. Il conviendrait bien entendu d'en faire une grande publicité, avec l'appui de célébrités aussi peu connues que possible ; la présence des corps constitués serait, à la satisfaction générale, assurée par un employé de mairie, un planton de sous-préfecture, un gendarme retraité et un pompier bénévole. De somptueux défilés, des discours admirables et des remises de prix émouvantes laisseraient à tous d'inoubliables souvenirs. Quelle belle manifestation.

Allez, c'est dit. On se l'organise pour 2019.

Philippe Renève a dit…

Etats-Unis: Des grands patrons dénoncent la politique anti-immigration de Trump

Voilà une belle confirmation que les travailleurs immigrés sont indispensables aux grandes entreprises américaines (et autres...). Sous-payés, pas syndiqués, pas exigeants, ils sont une aubaine pour les employeurs.

Philippe Renève a dit…

L'écrivain proche d'Emmanuel Macron Philippe Besson, nommé consul de France à Los Angeles.

Voilà un Gaulois qui n'est pas réfractaire au changement.
Les proches de Macron réussissent de mieux en mieux, avec les passe-droits de leur Jupiter. Normal : ceux qui ne réussissent pas ne sont rien.

Philippe Renève a dit…

Remarquons qu'il y a au moins un changement que les Français approuveraient massivement : le changement de président de la République.

Et bien sûr de son gouvernement, pour revenir à une politique qui ne soit plus la volonté d'une ploutocratie arrogante et méprisante.

Philippe Renève a dit…

Une vidéo à déguster. Elle n'a guère fait l'objet de commentaires dans la presse, me semble-t-il.

Emmanuel Macron humilié par un député belge.

Merci Monsieur Philippe Lambert ; vous avez dit ce que des millions de Français voudraient dire en face à Macron.

Philippe Renève a dit…

"Une annonce très brutale" : la nouvelle ministre des Sports Roxana Maracineanu réagit à la suppression prévue de 1 600 postes dans son ministère.

Si on comprend bien, elle n'en a pas été informée quand on lui a proposé ce poste. Que d'élégance, que d'honnêteté en Macronie !

Philippe Renève a dit…

"Je n'ai aucun respect pour eux" : la violente charge d'Alexandre Benalla contre les sénateurs de la commission d’enquête.

Proche de Jupiter et trônant donc au Panthéon, ce grand homme est au-dessus des lois, voyons.

Mépris et arrogance sont les deux mamelles de la Macronie.

Philippe Renève a dit…

Un site à recommander chaudement.

Enlysée, la boutique officielle du ruissellement.

D Furtif a dit…

C'est toujours un plaisir....

Philippe Renève a dit…

Un temps gris, un moment de blues ? J'ai ce qu'il vous faut.

De la joie en musique !

Philippe Renève a dit…

Les lycéens protestent et ils ont raison. Dans le nouveau bac, il faudra en terminale choisir seulement deux matières entre par exemple maths, physique-chimie et Sciences de la Vie et de la Terre. Ces disciplines ne font pas partie des enseignements communs obligatoires, alors même que la philosophie, l'enseignement "moral et civique" ou "l'enseignement scientifique : code, intelligence artificielle, bioéthique, grands enjeux environnementaux" (!) sont, eux, obligatoires. C'est par exemple sur cette page du site de l'Onisep. Donc on pourra passer un bac "scientifique" sans maths.
Manifestement, l'enseignement selon Blanquer et Macron consiste à apprendre le minimum avec le minimum de budget et d'enseignants. Ça coûte trop cher, le bon enseignement, l'Etat n'a plus les moyens dans notre pays ruiné ; il préfère supprimer l'ISF, c'est beaucoup plus utile. Aux amis du pouvoir.

Philippe Renève a dit…

Une parenthèse rapide.
J'ai lu ce jour une sorte de délire prétendant raconter des événements survenus il y a huit ans maintenant.
J'ai bien ri.
Il est prodigieux de voir comment la synergie entre mauvaise foi et dérangement mental produit des chefs-d'œuvre impérissables.
Je referme la parenthèse.

Philippe Renève a dit…

Chers amis,

Dans la vie d'un homme, il est parfois des moments importants, qui marquent à jamais l'esprit, qui obligent à adopter une certaine solennité afin de donner à la relation des faits et des idées toute la force qu'ils méritent.
Me voici dans cette situation ; je vais tenter de ne pas déchoir.

En ce début d'année 2019, il nous faut constater, comprendre, admettre une fois pour toutes que notre pays bénéficie d'un exécutif, d'un gouvernement, formé de personnes d'une immense qualité, d'une compétence admirable et de talents prodigieux.

En témoigne cette vidéo – je sollicite le pardon du lecteur pour les publicités inamovibles – d'une interview de Madame Muriel Pénicaud, Ministre du Travail de la République Française depuis le 17 mai 2017. Cette éblouissante prestation, qui manifeste à l'évidence une intelligence rare et des capacités de communication hors du commun, restera dans la mémoire collective de notre beau pays comme la manifestation la plus précieuse du génie français, après peut-être la Légende des Siècles de Victor Hugo et le Lac de Lamartine.

L'interview.

Bonne année à tous.

Philippe Renève a dit…

« Gilets jaunes » : pour mettre fin aux violences, l'ancien ministre Luc Ferry souhaite que les forces de l'ordre « se servent de leurs armes »

Un soi-disant philosophe appelant à se servir des armes : voilà chose peu banale.
On savait M. Ferry fort préoccupé de l'ordonnance de sa coiffure. Il semble acquis maintenant que cette attention capillaire ne sert qu'à masquer un grand vide intracrânien.

Philippe Renève a dit…

Macron ce jour :

« Une partie du traitement de la pauvreté est dans la personne en situation de pauvreté, en les considérant, en les responsabilisant, en les aidant à s'en sortir. »

Sa Majesté ne mesure même pas l'énormité de Ses propos.

Philippe Renève a dit…

"Les gens en situation de difficulté, on va davantage les responsabiliser car il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent", a affirmé le chef de l'État lors d'une visite surprise mardi, à la mairie de Gasny (Eure).

C'est vrai, quand même, tous ces pauvres qui ne font rien pour s'en sortir, qui "coûtent un pognon de dingue", qui "déconnent", quelle honte, quelle charge insupportable pour les malheureux et valeureux riches ; heureusement, ceux-ci ont trouvé un porte-parole efficace avec ce Président, qui s'applique de plus à dresser les moins pauvres contre les plus pauvres. Les riches n'ont pas de souci à se faire : leurs impôts seront encore diminués.

Donc, à bas les pauvres ! euh... la pauvreté.

Philippe Renève a dit…

La « secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations » (sic) chez Hanouna vendredi.

Ce régime touche le fond. Prochaine étape, Macron en pétomane à Medrano ?

Philippe Renève a dit…

Macron s'invitant à une réunion de citoyens à Bourg-de-Péage le 24 janvier : « "Est-ce qu’il y a deux ans, quand il y avait l’ISF, on vivait mieux et il y avait moins de SDF ? Non, je ne l’ai pas fait pour faire un cadeau à des gens." "Ben si", répond en chœur l’assemblée. "Non, c’est pas vrai", rétorque Emmanuel Macron ».

Ça, c'est du débat.

Philippe Renève a dit…

Edouard Philippe dit son opposition au référendum d'initiative citoyenne lors d'un débat dans les Yvelines : "Le RIC me hérisse".

Eh bien, hérissons.

Philippe Renève a dit…

Il est intéressant de noter aujourd'hui la différence de traitement par Macron de Johnny, pour qui il a déclaré sans rire « il fait partie de ces héros français » (cf 7.12.2017), et des deux militaires tués au Burkina Faso, qui n'ont eu droit qu'à un « morts en héros pour la France ». (cf France Info.)

Etrange échelle de valeurs, qui doit tout à la démagogie et rien à la morale.

«Les plus anciens ‹Précédent   4001 – 4086 sur 4086   Suivant› Les plus récents»