samedi 7 mai 2011

Quand la mesquinerie devient félonie

L'animateur principal de Disons vient, en représailles après mes remarques, de supprimer mes textes publiés dans le blog Fraîches Nouvelles qui avait été monté à trois avec lui, le Furtif et moi, dont il s'est ensuite attribué sans vergogne la propriété et où il a censuré certains de mes commentaires.

Il s'agit de Le chêne de Malhubac, Le bulbe de Chenôve, Le cintre, Aurélien ou Une journée d’enfer, Aurélien se sort bien de la rentrée et Le hêtre.

Chacun appréciera l'inélégance du geste et la déloyauté du personnage.


J'ai ajouté sur la page Des Nouvelles d'outre-Ailleurs les textes qui n'avaient pas été publiés sur d'autres sites.

36 commentaires:

emile red a dit…

Que veux-tu,

Ils se donnent le droit à éreinter la terre entière mais face à leurs propres ignominies ils ont une fâcheuse tendance à la myopie.

Quand je lis le golfeur qui te compare à momo dans le bouge du 7 mai, ça me rappelle que j'ai fréquenté le même lycée que son père, et aux souvenirs, les plus grandes qualités de cet établissement étaient une instruction et une éducation républicaine avec le respect des valeurs humanistes en découlant, s'appelant Montaigne, il avait un rang à tenir.

Le fiston n'est pas de la même trempe, scolarité catholique peut-être, enfin il est bien malheureux, à lire l'histoire héroïque de son géniteur, qu'il en fut là... comme quoi la nature est mal faite, les chiens ne font pas des chats mais parfois pourraient avoir le regret d'engendrer des hyènes.

Concernant l'accordeur de bastringue, pas grand chose à dire ; tant qu'il croira avoir créé le monde et ses vérités entre chimères moscovites, plat de nouilles et excessives proximités jésuitiques, tant qu'il n'entérinera pas qu'intuition n'est pas raison, que raison n'est pas opposée à conscience, qu'il est inévitable de fleurer le fumier, les pieds dedans... peut-être passera-t-il de l'univers du conte de fée des certitudes à celui des réalités humaines.

Anonyme a dit…

Bonjour toustes

De triumvirés ils sont devenus duomvireurs ...:-))

emile red a dit…

Ils sont le duodenum, un testin deux tu l'auras, juste un peu grêles...

Philippe Renève a dit…

Emile, être maltraité par le golfeur pénien [1] est un honneur que tout homme libre apprécie à sa juste valeur. C'est un indéniable brevet d'humanisme.

Quant à l'accordeur d'ultralaïcs péniens, il devrait se méfier de la maréchaussée, depuis le temps qu'il vire à droite sans mettre son clignotant. .

[1] Pénien, adj. Partisan de la Marine à voiles (islamiques) et à vapeur (d'encens).

Philippe Renève a dit…

Captain, Emile, les survireurs dérapent dans leur propre flaque de boue...

Anonyme a dit…

Mince j' a noublié de signer :

De triumvirés ils sont devenus duomvireurs hihihi....

Rocla .

Anonyme a dit…

Moi y en que j' aime bien là-bas , mais Donatien deux tu l' auras m' a fait rire avec son déballage de foie gras chez Total autoroute , et son complice-censureur de billet me fait le rirement également , ils reprochent à un site des manières qu' ils aussitôtent . Le carnaval de la vie des jours qui passent .

Rocla .

Philippe Renève a dit…

Oui, c'est cocasse: ils ne peuvent pas se retenir d'aller rôder sur le site qui les a virés, comme pour se dédouaner en le dépréciant par toute une série de vengeances mesquines. Que tout cela est petit.

ardèche a dit…

Bon, j'ai retrouvé Emile et Rocla, je me sens moins seule. En attendant votre retour, j'ai rempli la boîte à compost.Ca pue, mais l'année prochaine nous aurons de beaux légumes. Merci qui ?

emile red a dit…

Bah !

Tout cela vient fatalement d'un problème de sénescence.

Untel la vit guilleret, un autre subit l'empattement de la langue et n'a plus souvenir des diverses utilisations de celle-ci, il ne lui reste plus que mauvais goût et haleine de conséquence.

C'est bien triste de constater que la sagesse n'est pas un apanage indéfectible du flétrissement, d'un autre côté, on s'en fout un peu, dans un dérapage c'est le pilote qui se retrouve au fossé baignant dans la fange.

Au final, excepté la pestilence de certains propos, ils sont assez burlesques dans la vision étriquée de leur petit monde limité à deux sites, deux URL et trois ou quatre souffre douleur, j'adore surtout la mimétisation qu'ils cultivent à copier ceux-là même qu'ils stipendient.

Citons un grand penseur Belge :
"Tout petit, tout petit, ma planète..."

Philippe Renève a dit…

Merci Moniiiique!
On compte bien goûter les fameux légumes !

Philippe Renève a dit…

Emile,
C'est vrai qu'ils sont la preuve vivante (ou survivante) que la sagesse ne vient pas avec les années.

Il en est pour qui les années sont des ânées.
(Kierkegaard à vous)

emile red a dit…

Philippe, il ne faut pas garder une dent contre les années.

Très souvent, la sagesse vient avec l'age, elle déchiquète les chairs, elle dépenaille la peau, elle répand la rage, elle harponne la mâchoire, elle éventre le cerveau... incisive elle est molaire... de rien.

Vive la vieillesse et le dentiste...

ardèche a dit…

Dixit : "je ne vais pas me placer que de mon point de vue".J'ai horreur de la chicane, mais là,c'est la goutte qui a fait déborder le lac Léman avant que le feu y soit mis.

emile red a dit…

En parlant d'équidés bâtés, on peut parfois les comparer aux grands airs... et tout le monde sait qu'il faut que les airs paissent...

ardèche a dit…

Emile,
comment savez-vous que je reviens de chez mon arracheur de dents? Il faut se méfier de vous. J'étais pas là ce WE qu'il disait, ma dent de l'oeil oui!

emile red a dit…

Ce sont les feux foldingues & Co et quand le lac Leman, personne ne dément hormis en asile.

Philippe Renève a dit…

Monique, j'avais vu et hautement apprécié, oui. Un bijou, ce commentaire.

Emile, au fond tu as raison, tu as raison, le temps ne fait rien à l'affaire...
Mais tu t'enferres d'enfer dans les feux faux laids.

emile red a dit…

Monique c'est une des capacités des gens du nord que de voir la dent te lier et le dentiste aux graphies.

Philippe Renève a dit…

Emile, tu me sembles un peu las, là.

emile red a dit…

D'enfer de Phil ou perds-je le fil de l'eau ?

Une bonne nouvelle t'a propos de rire et de souris, du père Alévèque (ou du raie curée au patrie arche de Noé ?) qui se présente à poil, à plume et aux élections présidentielles de lit...

S'il ne comate pas façon Coluche, on pourrait avoir un semblant de plaisir d'amour ne dure qu'un... mais trop, je m'égare (Denfert Rochereau)... à le voir et surtout l'écouter durant quelques somptueux monosoliloques à déblatérer toutes les blattes d'évier et nous ôter le cafard n'at home.

ardèche a dit…

Bon cette fois c'est visite à l'hosto (pas pour moi) trouvez m'en donc des rimes avec "sto". Je vous attends à mon retour, non mais.

emile red a dit…

Coz' toujours tard ou tôt...

Joyeux retour !

emile red a dit…

Bon je repépète en plus clair :

Le sieur (pas l'huile hein ! Bien que...) Alévèque, comédien de profession et comique à ses heures, se présente à la présidentielle...

Anonyme a dit…

Le Commandant Cou-sto qui a bâti le scaphe .
Pour Alévèque l'évéchés sont fermés de l' intérieur ?

Rocla

emile red a dit…

Cap,

Tu sais qu'il est de par chez moi le Cou-sto, autrefois il faisait des jeux de mots tard et lever mes fils tôt.
Depuis à K'sto ya tout c'ki faut.

Philippe Renève a dit…

Monique,
Vous voyez qu'on en trouve: rien de très costaud. Hem.
Emile, Captain, Alévêque sera un candidat à suivre avec délices.

emile red a dit…

Philippe déjà faite plus haut et moins tard ... Pfff !!! A l'amende d'un re-sto...

Enfin un candidat à suivre et même pourquoi pas à précéder, il y a peut-être de la tune à se faire, hé, hé !

Philippe Renève a dit…

Arrgghh il était si fin que je ne l'ai pas vu !

Anonyme a dit…

Hmmm, un fin plaisir que de voir les esprits s'éclairer enfin.

Depuis le temps,
Les arguments étaient
plutôt co-sto....

massimo a dit…

bonjour à tous ! je retrouve enfin du monde fréquentable ici .

loin des Pseudopyges et des Suprapygoflatulents !

Philippe Renève a dit…

Bonjour Massimo

Ici dans ce domaine nous n'apprécions que les calli (pour les dames bien sûr)!

massimo a dit…

même les Pyro ?

Philippe Renève a dit…

Les pyro, s'ils sont calli, oui, oui...
.

Waldgänger a dit…

Ah, je n'étais pas au courant, mais plus grand chose ne m'étonne d'eux, ça commence sérieusement à ressembler à une pièce de Beckett tout ça.

Quelles étaient les remarques qui ont valu cette exclusion ? J'ai loupé quelque chose ?

Philippe Renève a dit…

Bonjour Wald

Oui, on tourne même à Pirandello ou Ionesco. Quand les personnages se murent dans leur monde autiste, la pièce devient un peu hermétique.
Les sacristains de cette chapelle ne supportent plus les interventions extérieures; les excommunications pleuvent !