samedi 1 janvier 2011

Le salon est ici


Bonjour et bienvenue, amis lecteurs.

Voici un  salon ouvert le 15 octobre 2011 et rénové le 10 janvier 2012. Entrez et prenez vos aises: nous sommes entre amis.

Les commentaires du précédent salon sont accessibles par ce lien.

Pour passer d'une page à l'autre du salon, utiliser les liens suivants.
24.7 au 8.8.2011    8.8 au 29.8    29.8 au 3.10    3.10 au 10.10    10.10 au 6.11    6.11 au 26.11    26.11.2011 au 2.1.2012
2.1 au 11.1.2012    à partir du 12.1

1 476 commentaires:

«Les plus anciens   ‹Précédent   1201 – 1400 sur 1476   Suivant›   Les plus récents»
Philippe Renève a dit…

A signaler une analyse très intéressante de la crise de l'euro: L'Allemagne, le meilleur ennemi de l'euro.

Il devient de plus en plus évident que la création de l'euro, entre des Etats totalement différents et avant même une harmonisation fiscale et économique, était une stupidité qui va coûter cher à tous les Européens. Tout cela pour satisfaire la finance, qui s'applique à provoquer des crises récurrentes, les multinationales européennes, qui délocalisent à tout de bras et la vanité de quelques hommes politiques soucieux de postérité. La postérité va leur revenir dans le nez.

emile red a dit…

Ce matin, moody's qui annonce que toute l'Europe euroétisée est en danger de dégradation...

Il serait intéressant de se pencher sur cette officine, déjà le hasard de son nom en dit très très long (moody = instable, lunatique, morose...).

L'histoire de cette boîte n'est pas sans tâche... (voir l'histoire de la Grèce, déjà, dans les années 30).


Une analyse sur les fonds et les dirigeants de ces "entreprises" de déstabilisation que sont les agences de notations expliquerait peut-être les ceci de cela.
Mise à part Fitch détenue majoritairement par un Français, on retrouve les mêmes actionnaires dans les deux autres agences, fonds d'investissement et banques américaines.
Il est inutile de commenter les intérêts de ces gens à voir l'Europe dans le trou pour rehausser la valeur du dollars et ainsi réduire la dette US afin d'augmenter leurs profits...

Philippe Renève a dit…

Il serait grand temps que l'Europe et les pays européens s'élèvent contre ces diktats des agences de notation qui font le jeu de la spéculation.

Il avait été question un moment de créer une agence européenne, mais le projet est bien entendu passé à la trappe: on ne va quand même pas gêner la spéculation de nos banquiers, allons...

Il faut réaliser que ce genre d'annonce comble d'aise et de profit les spéculateurs à la baisse, en continuant le mouvement et en l'accélérant. Tout bénéfice pour les bears.

Philippe Renève a dit…

N'oublions pas non plus que Marc Ladreit de Lacharrière, patron de l'agence de notation Fitch Ratings et douzième fortune de France, est un grand ami de Sarkozy, qui l'a élevé au grade de Grand Officier de la Légion d'Honneur par décret du 31 décembre 2010.

Inutile de faire un dessin, je pense.

Philippe Renève a dit…

Je signale une très bonne analyse par Gérard Filoche des questions d'endettement des Etats, de l'Europe et de la crise financière:

De quelques idées reçues sur les marchés et l’Europe

Philippe Renève a dit…

Sa Courtoise Suffisance, comme le Canard Enchaîné appelle Edouard Balladur, doit se faire un peu de souci: la mascarade de la validation de ses comptes de campagne de 1995 arrive enfin au grand jour.

Philippe Renève a dit…

L'interview de l'ancien membre du Conseil constitutionnel – Professeur de droit et président honoraire de l’université Panthéon-Assas, pas vraiment le profil d'un affabulateur – est accablante: que répondra Son Eminence ?

Anonyme a dit…

Qu'il était dans l'escalier avec sa connaissance. Ce type c'est une morceau de sucre enrobé de miel et de praline avec un coeur d'upas moi les autres. Une ignominie parmi toutes celles que nous supportons depuis trop longtemps. Il n'est même pas capable d'accepter son vrai nom. Un rian quoi.

Anonyme a dit…

Oubli de signer : A.

Philippe Renève a dit…

Son vrai nom ?

Anonyme a dit…

Balladurian. Origine arménienne. Et alors qu'elle serait la honte à le reconnaître ? Il l'a toujours contesté. A Marseille on connaît bien sa famille et son parcours. Nier ses racines n'est pas la preuve d'une honnêteté intellectuelle. Alors, les autres honnêtetés....

Foehn a dit…

Nier ses racines n'est pas la preuve d'une honnêteté intellectuelle.
bon, peut- être, et encore ! puisque des racines, les seules authentiques dont nous pourrions nous revendiquer pour l' éternité sont celles des pissenlits, je souhaiterais qu' on n'entre plus dans ce registre Racinien.
Parce que sinon on va avoir un débat Cornélien du genre de ceux d' à coté.
To be MRAP or not to be MRAP. Ils ont d'ailleurs tranché et pas comme on l'aurait fait.

Anonyme a dit…

Vous souhaiteriez? Reprennez-moi, si besoin est, est toujours besoin est. Mais les ordres, vous les gardez pour chez vous.

Philippe Renève a dit…

A.,
Je crois que personne n'a donné d'ordre: le souhait est manifeste.

Anonyme a dit…

Désolée. Je ne l'ai pas perçu comme celà.

Philippe Renève a dit…

Le formulation de Foehn n'a rien de directif et exprime seulement un souhait. A mon tour de souhaiter qu'on passe à autre chose !

Philippe Renève a dit…

Une pétition qui me semble très judicieuse; je vous invite à aller voir.

Pour un audit citoyen de la dette

Philippe Renève a dit…

L'étau se resserre sur les turpitudes du premier cercle de la Sarkozie.

Thierry Gaubert recevait du beau monde dans sa résidence secrète en Colombie.

Ce Gaubert est de plus naïf: comment croire que ce genre de chose peut rester éternellement secret ? A moins qu'il ait été assuré de ne jamais être inquiété...

Philippe Renève a dit…

Les détails sur Mediapart. Incroyable mais vrai...

Philippe Renève a dit…

Le discours de Sarkozy à Toulon confirme qu'il va livrer l'Europe aux obsédés allemands de l'orthodoxie budgétaire.
On court droit à la catastrophe économique (récession sévère) si ce scénario stupide est mené à son terme.
En fait, il est promu par l'Allemagne pour que les banques, qui détiennent des monceaux de dette grecque, italienne, espagnole, etc., ne souffrent pas trop de cette crise et que les citoyens paient à leur place. Sarkozy, marionnette des financiers, ne peut qu'approuver.

emile red a dit…

Comment ce type peut se tromper à ce point, c'est hallucinant.

Philippe Renève a dit…

Je ne crois pas qu'il se trompe: il défend, avec efficacité, les intérêts de ses commanditaires.

Foehn a dit…

afghanistan
à l'usage de certains monoïdéistes qui voudraient voir plus loin que l' Arabie saoudite.

Philippe Renève a dit…

Le lien ne marche pas; voici l'article, bien intéressant: les naïfs USA s'aperçoivent tout par un coup qu'ils font la guerre dans un pays doté de formidables ressources minières. Quelle bonne surprise...

Philippe Renève a dit…

A propos de la crise de l'Europe, voici venir les "je le savais bien". Que ne l'ont-ils dit à l'époque ! S'ils savaient aussi bien ce qui allait se passer, ils sont scandaleusement coupables de l'avoir gardé pour eux.

Foehn a dit…

L' article( sur l' Afghanistan ) est de Michel Chossudovsky.On en trouvera facilement d'autres en ligne, sur le même thème.

Remarque:
Cet économiste canadien a par ailleurs développé une critique conspirationniste sur le 11 /9.( c'est un autre problème . Je n'ai pas lu son livre, je m'abstiens de tout commentaire sur le sujet.)
Les renseignements sur les ressources de l’Afghanistan sont neutres par rapport à ces thèses sur le 11/9, reste que la mise en évidence ne l'est pas .

Philippe Renève a dit…

La Sarkozie commence à employer des méthodes qu'on croyait révolues depuis les agissements de l'extrême-droite dans les années trente...
Faut-ils qu'ils soient aux abois pour se vautrer ainsi dans le caniveau.

Anonyme a dit…

Et la campagne n'est pas encore lancée! Pour ceux qui y croient encore, que ce soit une bonne et définitive découverte.

A.

Philippe Renève a dit…

Des développements intéressants sur le comportement de certains policiers.

« 80% des policiers viennent soit de zones rurales, soit de petites et moyennes villes de province.(...)
Sur le terrain, j'ai pu constater une très grande différence entre des policiers qui avaient grandi dans les quartiers populaires de grandes villes, qui n'avaient pas de préjugés particuliers vis-à-vis des jeunes de banlieue, à l'inverse des policiers qui découvraient la banlieue. Ces derniers ont une image très homogène de territoires qui leurs semblent hostiles, de populations qui leurs paraissent ennemies. Alors qu'il y a dans ces quartiers, comme partout, une très grande diversité de profils. »

emile red a dit…

Avec l'humilité d'un sans nom dont l'audience se limite à ces lieux, je tenais à rendre hommage admiratif à cet homme qui a su allier le plaisir du sport au combat pour la liberté et la démocratie contre le totalitarisme subi dans le monde réel loin des fantasmagories virtuelles...

Philippe Renève a dit…

Il n'y a pas que la moutarde pour épicer, à Dijon...

emile red a dit…

C'est le tango Dijonnais ou disjoncté ?

A Bordeaux, les musiques du monde se déclinent plutôt dans un autre genre.

Malheureusement parfois nous avons des ratés. lol !!!

Philippe Renève a dit…

Les porte-parole officiels des "Jeunes Populaires" (sic) appellent au meurtre, maintenant...

"Le porte-parole des Jeunes Populaires, mouvement des jeunes de l'UMP, pour le département du Loiret a créé ce lundi la polémique en regrettant que les gendarmes n'aient pas abattu les militants de Greenpeace qui ont investi plusieurs centrales nucléaires françaises. «La gendarmerie aurait dû abattre les terroristes de Greenpeace. Ils ne méritent pas de traitement particulier», a écrit le militant, Maxime Buizard, dans un message instantané posté sur le réseau social Twitter"

Faut-il qu'on leur lave le cerveau, à ces jeunes-là.

Philippe Renève a dit…

Malheur aux pauvres: dans les quartiers de Paris des grands magasins et des touristes, la mendicité est interdite.
Paris: Bertrand Delanoë choqué par deux arrêtés anti-mendicité
Les belles âmes, ces vrais humanistes de la vraie gauche, vont encore nous dire que ce sont des étrangers, malodorants, agressifs... et qu'ils gênent trop le commerce. Ces pauvres ne savent pas se tenir, que voulez-vous.

emile red a dit…

J'adore les manières de l'UMP, faire des annonces tonitruantes puis s'excuser en catimini une fois le message passé.
Les élèves dépassent les maîtres, ça nous promet une campagne bien odorante, espérons que le purin leur colle aux basques...

Boutin qui déclare son faux nez, c'est poignant, nous y croyions tellement à la modification de notre constitution en faveur des couples hétéros et de l'adhésion au postulat culturel judéo-chrétien de notre pays.
Il ne nous reste que nos yeux pour pleurer...

Philippe Renève a dit…

Connaissez-vous le nouvel ami de J.F. Copé, Marcel Kébir ?

Il est vraiment drôle, JeanF.

Philippe Renève a dit…

Emile, faut pas dire du mal de Cricri Boutin.
C'est une sainte femme et de plus de nos jours on n'a pas tant d'occasions de rire.

emile red a dit…

Marcel Amont est un dieu Égyptien, tout le monde savait ça, autrefois, même qu'il était considéré un peu rat...

Je me demande finalement si je ne vais pas voter Sarko, ils sont trop drôles et de plus en plus, pourquoi se priver d'un tel gondolage...

Rocla a dit…

Ce que vous ne savez pas l' information n' ayant été diffusée , c 'est que la soeur de Marcel Kébir a été la première épouse de Mers El Cerdan champion toutes catégories en lutte gréco-roumaine .

Philippe Renève a dit…

Attendez voir un peu.

Ce Mers El Cerdan ça serait pas lui qui aurait eu des mots avec des Anglais ?

Philippe Renève a dit…

Emile, si les gugusses à Sarko n'étaient que drôles, ça irait...

emile red a dit…

Philippe, ce sont des mots avec les dentistes qu'il a eu Mers El Cerdan pour ne pas les avoir serrées assez.

Sûr qu'ils ne sont pas que drôles, mais avec les temps qui courent, volent et nous vengent, pourquoi se priver, encore qu'ils peuvent nous faire beaucoup plus rire sans pouvoir, il est vrai... donc, tu as raison, je reviens sur ma presque décision...

A propos de Mers El Cerdan, Cap tu te trompes c'est Mers Elle Cerdan, plus connue quand elle est dite Piaf...

Rocla a dit…

ça me fait tourner la tête ...:-))

Philippe Renève a dit…

Mon manège à moi...

Anonyme a dit…

C'est vous...

A.

emile red a dit…

Entre l'Homme des Bars et le Vagabond, les Deux Copains, Le Brun et le Blond, C'est Toujours la Même Histoire, Les Deux Rengaines, Le Disque Usé.

J'm'en Fous Pas Mal, Y'avait du Soleil et Moi J'aime Ça, pour Les Deux Ménétriers et La Julie Jolie, Les Trois Cloches, Y'a pas d'Printemps.

C'est Pour Ça que Le Ciel Est Fermé, Avant l'Heure, Du Matin Jusqu'au Soir, pour L'Étranger.

Si Les Marins ça fait des Voyages, pour Les Hiboux, Tout fout le Camp, Le Grand Voyage du Pauvre Nègre, Celui qui ne savait pas Pleurer, C'était une Histoire d'Amour.

Et Pourtant, Il est Un Homme Comme les Autres, Monsieur X, C'est un Gars, C'est toi Au Bal de la Chance.

C'est Peut-Être Ça Les Grognards, Diable de la Bastille, Polichinelle et Milord, Les Amants d'un Jour de la Foule et de l'Opinion Publique, dans la Salle d'Attente, Y'en a un de Trop.

Reste que Le Petit Monsieur Triste, même s'Il n'est pas Distingué, С'est lui que mon Cœur a choisi...

Anonyme a dit…

T'aimes pas, mais alors pas http://www.youtube.com/watch?v=5TGIwt71ISw&feature=related

Anonyme a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=5TGIwt71ISw&feature=related

Anonyme a dit…

C'est un site où je ne peux rien réussir.
A.

emile red a dit…

Qui a dit que je n'aime pas ? Le commentaire au dessus prouve le contraire.... Grrrr !!!
________

Pour mettre un lien tu vas ICI

Tu cliques sur n'importe quel smiley, et en bas de page tu copies la dernière ligne (LIEN), il te suffit de venir la coller dans ton commentaire, de changer l'adresse http par ton lien et de mettre un titre à la place de "votre texte".

Simple non ?

Philippe Renève a dit…

La Tchéquie ne veut pas de contrôle budgétaire a priori par Bruxelles, comme le duo Sarko-Merkel veut l'imposer.

Et elle a raison: un budget est un outil d'abord politique, qui ne doit pas être jugé seulement à l'aune de la maîtrise du déficit par des technocrates seulement préoccupés d'une orthodoxie plus idéologique qu'économique.

Cet examen par Bruxelles serait clairement une perte de souveraineté.

Philippe Renève a dit…

Emile et Ardèche, on finira par y arriver à ces liens de malheur !

Anonyme a dit…

Je trime, il m'explique, je traduis, je trime...

Philippe Renève a dit…

Une analyse un peu technique mais très intéressante de la spéculation sur les dettes des pays de la zone euro.
Qui achète de la dette française ? Quelques éléments de réponse très partiels.

Philippe Renève a dit…

Un autre article intéressant, qui montre bien que toutes les mesures (catastrophiques pour l'avenir) du couple Sarkozy-Merkel ne visent finalement qu'à sauver les profits des banques au détriment des économies européennes.
Le fiasco de Merkozy.

Philippe Renève a dit…

Tout cela confirme que l'économie mondiale est entièrement dominée par la finance et que les gouvernements des grands pays occidentaux lui sont tout dévoués quitte à sacrifier les niveaux de vie des citoyens.

Quelle révolution faudra-t-il pour que les peuples se libèrent de ce nouveau carcan ?

emile red a dit…

Les vieilles lunes ultra-libérales contre l'inflation, pour la mutualisation des pertes et la privatisation des bénéfices.

Les banques doivent se pourlécher les babines, sans se rendre compte que cette idéologie a des bugs viscéraux dont elles seront les premières victimes.

Ce qu'est la vision à court terme, tout de même...

Philippe Renève a dit…

Emile,
Même pas: comme les Etats renflouent les banques quelles que soient les raisons de leur faillite, aussi crapuleuses et vénales soient-elles, elles n'ont plus rien à craindre.

C'est pile je gagne, face tu perds: une banque peut spéculer tant qu'elle veut. Si elle fait des profits bravo, si elle se met en faillite Sarko vole à son secours sans rien exiger en contrepartie. Le paradis des spéculateurs.

emile red a dit…

Sauf que lorsqu'il n'y aura plus de liquidité disponible, qui pourra encore obtenir des crédits, soit les cours s'effondreront, soit les banques mangeront leur chapeau en baissant les taux au maximum, non ?

Philippe Renève a dit…

Avec la récession qui va être créée, il n'y aura plus guère besoin de liquidités, va...
Jusqu'au jour où le chômage ayant explosé, tous les pays devront relancer l'économie à grands coups de déficits et on fera marcher la planche à billets.

Philippe Renève a dit…

Un article à lire absolument, Comment et de combien Sarkozy nous a endettés ?

Gérard Filoche y établit un décompte des déficits engendrés par les cadeaux fiscaux de Sarkozy.
Il les chiffre à 196 milliards d’euros pour 2009 et conclut

"sans sa politique catastrophique, nous aurions probablement encaissé 1000 milliards de plus en cinq ans et ne serions pas dans la difficulté apparente actuelle dont il se sert comme instrument de chantage et de peur contre nous toutes et tous.

Ne cherchez pas pourquoi ça va mal partout, dans les écoles, les hôpitaux, les banlieues, l’emploi, la croissance, nos salaires baissés, Sarkozy a tout étouffé, tout détourné, tout provoqué. Délibérément. Savamment. "

Philippe Renève a dit…

Une remarque en passant, à propos de choses futiles sur un site qui s'y consacre avec succès.

Je suis toujours éperdu d'admiration devant le génie de ces surdoués modernes qui en quelques lignes pertinentes mettent à bas des siècles de sagesse des peuples et du droit. Faire du petit bois du dicton « cherche à qui profite le crime » est une admirable entreprise quand on songe que le droit romain disait déjà « Is fecit cui prodest ».

Tout cela afin de tordre la logique dans une affaire de fesse politique; décidément, si l'esprit humain régresse parfois, le progrès des imbéciles se porte bien.

Philippe Renève a dit…

On se plaint – surtout en Sarkozie – de la violence, de la délinquance, de la criminalité, et de l'exposition de la police.
Mais on a une explication claire quand on voit ce que les réductions d'effectifs dans la police (RGPP) provoquent: un seul véhicule de Police Secours à certaines heures dans l'agglomération dijonnaise (200 000 habitants).

Et bientôt les policiers, toujours moins nombreux, auront des armes d'assaut. On voudrait accroître les problèmes qu'on ne s'y prendrait pas autrement...

Anonyme a dit…

Il est à craindre que le conditionnel ne soit plus dans l'actualité. Nous y sommes, dans le présent, et le seul échappatoire est l'éviction de certaines personnes. Les citoyens se battent pour seulement survivre. Il ne reste que peu de force pour d'autres combats.

A.

Philippe Renève a dit…

Quand on dispose de ces informations sur les effectifs de police – ce qui est rare, il n'y a guère de publicité –, on ne peut qu'en déduire que le pouvoir actuel fait pourrir sciemment la situation en matière de sécurité pour pouvoir ensuite crier à l'augmentation de la délinquance et de la criminalité.

On ne comprend guère, du reste, que la gauche n'en fasse pas un cheval de bataille; mais de la gauche actuelle plus aucune passivité ne surprend...

Lacrima a dit…

« Is fecit cui prodest »

Je pense qu'ils essaient maladroitement de se disculper quand on les accuse d' être alliés objectifs de l'extrême droite xénophobe.

Il est plus facile de s’arranger avec sa mauvaise conscience qu’avec sa mauvaise réputation.

Friedrich Nietzsche

Philippe Renève a dit…

Très juste, Lacrima, et magnifique citation !

Les lourds penchants vers l'extrême-droite de gens prétendument de gauche ne peuvent que s'accompagner en effet d'une hypocrisie qui justifie l'injustifiable par des acrobaties rhétoriques qui ne trompent personne.

Philippe Renève a dit…

Un exemple magnifique d'hypocrisie: censurer sur un site les propos (quels qu'ils soient) des gens qu'on n'aime pas, mais les fustiger au grand jour sur le site. Un monument de fauxcultisme et d'intolérance méprisante...

Rocla a dit…

Un exemple magnifique d'hypocrisie: censurer sur un site les propos (quels qu'ils soient) des gens qu'on n'aime pas, mais les fustiger au grand jour sur le site. Un monument de fauxcultisme et d'intolérance méprisante...

Je dirais même plus , un monument de faucultisme etc...

On pourrait même hésiter entre le vrai faucultisme et son petit frère spécialisé dans le " regarde-moi comme je suis beau alors que je suis le parfait salaud "

Philippe Renève a dit…

Où finit le fauxcultisme et où commence la paranoïa ?

Buster a dit…

Bonsoir Philippe,
Je te rends la visite surprise dont tu m'as gratifié hier soir.
Pour quelles raisons cette envie soudaine et tardive de savoir si les photos de mon blog étaient miennes ?

Philippe Renève a dit…

Bonjour Buster

J'ai été faire un tour sur ton site, que je n'avais pas vu depuis longtemps, et je voulais savoir si ta fréquentation de mauvais lieux n'avait pas trop altéré ton jugement...
En voyant les photos de ghosts, comme je t'avais envoyé celle des huiles Renault, je m'étais posé la question de leur provenance; ta réponse m'a éclairé.

Mais tu viens te jeter dans la gueule de Belzebuth ici, dis-moi ? Tu as tant dénigré ce blog, et en des termes si peu sympathiques, que t'y trouver en si détestable compagnie doit te terrifier...

Philippe Renève a dit…

Quand on voit ce qui a été écrit cette nuit à l'endroit que tu fréquentes, ces tartines de fiel dyslexiques, on se dit que tu as des amis aussi haineux que songe-creux et mauvais rédacteurs.
Pas de quoi être fier; mais c'est ton affaire.

Philippe Renève a dit…

La mascarade de Durban n'a fait que repousser les décisions de 4 ans : plus l'accord est vide, plus on se congratule.

Philippe Renève a dit…

Encore une remarque et nous laisserons certaines pauvres gens à leurs phantasmes aigris et à leur logique de limace atrabilaire.

Qu'ils bavent, crachent et vomissent leur sanie tout à leur aise: leurs guignolades nous effleurent une idée sans faire bouger l'autre.

Foehn a dit…

Aux dernières nouvelles les humains n'auraient pas d'intentions cachées. Un effet du réchauffement climatique probablement. Dilatation du cerveau oblige l' inconscient serait réduit à la portion congrue quasiment inexistant, tout se penserait et s écrirait maintenant dans la clarté, les hommes seraient devenus probes et véridiques.

Quand on ressort des oubliettes un texte qui n'avait rien de mémorable sur un des principes méthodiques du détective ( à qui profite le crime ?) pour faire valoir que ce n'est pas un argument suffisant, c'est bien qu' on se sent accusé quelque part de faire profiter quelqu'un d'un crime.

La critique fastidieuse de « Is fecit cui prodest » est totalement inutile puisque nous savons la réponse.
Nous savons le crime et nous savons à qui il profite.
Et bien quoi ?
La mauvaise conscience n'est pas du côté du détective qui n'a guère eu à chercher ce qui était exposé devant les yeux.
La mauvaise conscience qu' ils s'en débrouillent ou bien qu'ils sen achètent une bonne, après tout François Desouche droit dans ses bottes et fier de lui n'est pas haï par tout le monde. Qu' ils aillent s'y faire aimer.

emile red a dit…

Il est admirable de constater que les avortons d'alcooliques sont si atteints qu'ils synonimise culture et religion.

Pas étonnant qu'ils côtoient avec émerveillement les emburkanées de l'intérieur, les clébards dyslexiques et les nostalgiques de la coloniale.

Dès lors peu étonnant que la chapelle et le chapelier confonde mosquée et salon, bénitiers et grands crus, la fréquentation assidue et addictive des comptoirs de gros rouge s'avère parfois génétique...

emile red a dit…

D'un autre côté, on peut comprendre les méprises, quand l'altéré puits de science confond charentaise et espadrille, toile et feutre, La Rochelle et Mauléon, corde pour se pendre et baudet du Poitou...

Buster a dit…

Bonjour Philippe,
Je te dois une réponse.

Tu sais rien ne m'effraye et surtout pas de me confronter au ridicule et au burlesque. Venir ici, dans ton antre, c'est un peu comme assister en direct à un opéra bouffe, avec son lot de personnages grotesques à souhait. Le spectacle m'amuse et l'outrance me ravit.
Et puis, tant qu'à faire autant te dire ici ce que je pense. C'est simple, clair, direct et précis.
Tu sais que je fais partie sur Disons d'une tendance qui pourrait se résumer à la formule "Laisse pisser le mérinos". En clair : Ne vous occupez pas de Renève tant qu'il n'aura pas digéré son dépit et sa colère.
Tu entraînes tes amis d'un jour dans une bataille personnelle où l'aigreur et le ressentiment tiennent lieu d'arguments. Fort bien, que vous amusiez donc et qu'ils te passent un peu de pommade pour apaiser tes tourments. Que toi et d'autres brûlent aujourd'hui ce qu'ils ont adoré hier, que vous tous nous chargiez de toutes les vilenies que vous pourrez inventer.
La discussion étant impossible par site interposé, je considère cette stérile querelle où les arguments les plus bas tombent ici (en parlant de Disons) comme à Gravelotte, comme un épiphénomène inintéressant même si souvent cocasse et parfois distrayant.
Alors, Oui, Nous sommes Tous des suppôts de l'extrême droite la plus féroce, certes nous sommes tous d'affreux racistes doublés de dangereux islamophobes.
Bien sûr notre attachement laïc n'est qu'une façade pour dissimuler notre haine des musulmans.
Amusez-vous à repasser cette antienne en boucle, si vraiment cela peut apaiser votre désir de vengeance.
.
Mais, hier soir pourtant je me suis fait un réel souci pour ta santé physique et mentale.
Venir sur mon blog d'extrême droite pour y regarder mes photos d'extrême droite, déjà je ne vois pas trop la logique.
Venir y poser la question : "Les photos sont-elles de toi ?" quand il est indiqué au-dessus qu'elles sont "Copyright Buster", et que j'y détaille le traitement photoshop d'extrême droite que je leur fait subir, m'a alerté sur l'urgent besoin de nouvelles lunettes, à défaut d'un nouveau cerveau, que tu devrais envisager, surtout après t'être brûlé la rétine au contact néfaste des horribles images d'extrême droite qui y figurent. "Byrrh, Suze, Dubonnet, Antar ...." brrrrr quelle horreur !

Alors Philippe, de 2 choses l'une :
- Ou tu tentes de me draguer et ma réponse, courtoise mais ferme, devrait te permettre de penser qu'il serait particulièrement inutile d'insister.
- Ou tu es toi-même en train de virer extrême droite sans t'en rendre compte (à la différence de nous) et tu cherches à te rapprocher de notre petit groupe d'infâmes. Dans ce cas il faudrait que tu prouves par quelque moyen à ta convenance la sincérité de ta conversion. Une déclaration d'amour à Le Pen, l'engagement de voter Sarkozy ou Hervé Morin, une photo de toi faisant le salut hitlérien (comme nous sommes tous obligés d'en faire pour renouveler notre adhésion sur Disons)...

Voilà Philippe, j'en ai fini, et je te laisse le dernier mot ainsi qu'il est normal puisque tu es chez toi.
Bisous.

Hajar a dit…

Je ne veux pas me mêler, mais en matière d'idiot utile il y en a qui s'affiche.

emile red a dit…

Subissant les petites offuscations du voisinage empêtré dans ses incohérences sirupeuses, je me suis dit qu'il fallait lire ce qu'un des comparses de la médiocrité rayonnante pouvait émettre du haut de son ventripotent discernement.

Alors, suivant notre Hegel des banlieues, notre Kierkegaard du trou normand, je suis tombé sur une phrase ratifiée par la salle demeurée qui m'a chatouillé le menton et les zygos intégrés :

"De même, si le meurtrier profite du crime, toute personne profitant du crime n’est pas le meurtrier"

Combien cette formule est vraie, si vraie que je me demande si on peut remplacer "meurtrier" par d'autres vocables, au hasard, et je comprends dans une stupeur des plus modérées comment nos grolos, acolytes et alcooliques peuvent prétendre se disculper de toute accusation.
La force d'une dialectique incohérente permettant tout raisonnement spécieux, nos amateurs syllogismoxymorien construisent leur logique déficiente sur les fondations de leurs contradictions.

Ils ne sont pas xénophobes, puisqu'ils le disent, mais ils en profitent, ils ne sont pas d'extrême droite, mais ils en profitent, ils ne sont pas innéiste, mais ils en profitent, ils ne sont pas sectaires, ni obtus, ni fermés, ni infaillibles. Pas meurtriers nos camarades, ni complice bien sûr, complice, ce mot qu'ils assènent à tous les carrefours de leurs diatribes caustiques.

Ainsi, de n'être rien, ils peuvent tout dire, tout utiliser, mentir, calomnier, truquer, insulter... jamais ils ne sont les meurtriers, juste les profiteurs, les enfoirés qui voient sombrer le copain qui s'est mouillé pour arroser leur pomme.

Et quand on leur mets le nez dans ces lâchetés, ils chouinent comme de vieilles harpies en delirium, ils trépignent, ils capricent, ils déroulent leurs langues de vipères, leurs mesquineries de pensionnat.

La vieillesse a ce défaut d'agglomérer parfois les petites misères, chez nos amis, ce ne sont pas quelques accumulations mais de l'entassement industriel...

emile red a dit…

M. Buster a ses vapeurs, frappante démonstration de quelqu'un d'apaisé, ouvert et prêt à tendre une main...

Je vois que le virus s'est propagé au delà de ce qu'on pouvait imaginer.

Si une simple question sur une photo devient sujet d'une lutte politique, d'un combat de clocher, ce n'est pas sur l'état mental ou physique de Philippe qu'il faut s'interroger.

Buster tu es grave, très grave, tu ne feras pas un trou où la sécu en a déjà un, ce genre de soin elle rembourse, sais-tu ?

Philippe Renève a dit…

Buster,

Je crois que la forme autant que le fond de ton commentaire montrent assez l'esprit partisan qui anime ceux que tu fréquentes. Il est regrettable que tu partages ces tristes idées et ces pauvres manières.

Sache seulement que, au contraire de ce que tu crois, je n'ai personnellement ni dépit ni colère. Pas de dépit, car je me félicite tous les jours un peu plus d'avoir quitté des personnes aussi peu dignes d'intérêt et aussi malveillantes. Pas de colère, car le spectacle de ces comportements bouffis d'un orgueil grotesque est plus un sujet d'observation et d'amusement que d'emportement.

J'espère pour toi que, comme d'autres, tu verras clair un jour dans tout cela, les phobies et les obsessions de tes amis et leurs dérives assumées vers les pires idées de l'extrême-droite. Et surtout une chose, qui en montre bien la réalité: ils sont incapables de la moindre étude sur un sujet un peu sérieux car chez eux le jugement passionnel prime sur l'analyse raisonnée.

Juste un conseil pour terminer: considère combien de rédacteurs un peu talentueux et imaginatifs ont déserté le groupe que tu fréquentes encore, et ce qu'il y reste.

Philippe Renève a dit…

P.S. Je ne crois pas utile que tu reviennes discuter ici pour le moment; toutefois, tu es toujours le bienvenu, comme tous ceux qui, même dans des opinions contraires aux miennes, allient la courtoisie au respect d'autrui.
Ce n'est pas le cas du site que tu fréquentes, qui censure non des propos mais des personnes qui ont le seul tort de déplaire. Je n'ai de leçons d'ouverture d'esprit à recevoir de personne.

Philippe Renève a dit…

Pas chien, je donne le lien vers le blog de Buster, pour que le lecteur puisse y voir l'échange que nous avons eu: Ghosts 1.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Philippe Renève a dit…

J'ai supprimé un commentaire inutilement insultant.

Philippe Renève a dit…

Il y a décidément de drôles de choses dans le climat cette année: des fleurs pas fanées de l'été, des fleurs de printemps en avance..
Voir ces exemples dans le Béarn

emile red a dit…

Tu vois, Philippe, quand je parlais de mon inquiétude à voir mes cerisiers en fleurs, c'est dans toute notre région que la nature est bouleversée.

De vieux narcisses que je laisse en terre sont en train de sortir alors que la floraison devrait avoir lieu en mars/avril et des arbres habituellement nus en octobre ont encore la majorité de leur feuillage aujourd'hui.

Nous n'avons eu qu'une seule nuit en dessous de 5° cet automne et aucune gelée ni une journée sous les 15°...

Heureusement, Galouzeau de Villepin va nous régler ça en trois coup de cuillerée à pot, maintenant qu'il s'offre au sacrifice suprême...

Anonyme a dit…

Un peu de mauvais esprit pour commencer la semaine ?

Allons-y !

Une dimension qui a échappé aux commentateurs de faits divers, comme il en fleurit tant dans la blogosphère : la récurrence d'une catégorie particulièrement violente de délinquants.

Les parents d'élèves !

Que l'on lise donc la presse.. Entre ceux qui agressent les enseignants coupables d'avoir tenté d'éduquer leur sacro-sainte progéniture.. Ceux qui, à Brest à acculent en vociférant un retraité simple d'esprit, sur la foi d'une rumeur, et le harcèlent jusqu'à ce que son coeur lâche.. Ceux qui se livrent à des actes terroristes (séquestrations de personnels) pour que soit licencié un enseignent qui n'a pas l'heur de leur plaire..

Roman Polanski, visionnaire de changements sociétaux, fait de cette nouvelle violence le sujet de son dernier film : "Carnage"..

Alors, les parents d'élèves, qu'en dire ?

Que tout ceci est bien évidemment exagéré et que cette catégorie, bien évidemment pas réductible à cette minorité d'excités, ne représente apparemment pas un danger pour la démocratie..

La preuve ? Ils ont droit de voter aux élections locales.. et même plus encore !

Ainsi, contrairement à ce que certains bien-pensants pensent : ils existe des parents d'élèves modérés !

Bienheureux Alexandre

emile red a dit…

Paul en ski, c'est le champion olympique suisse ?

Parents modérés ? Impossible, tous les parents sont des intégristes Bretons.

Depuis qu'on le dit que la démographie galopante est une plaie pour notre pays qui perd tous ses repères culturels avec cette arrivée massive de rejetons idéologues du biberon et de la couche culotte.

Il faut renvoyer toute cette racaille là d'où elle vient et augmenter les forces de police contre les pourvoyeurs choux, roses et cigognes, fermer les frontières avec l'Alsace et interdire la polyculture maraîchère.

Anonyme a dit…

D'autant plus que, sur ce lien, on peut lire :

"Malgré son interpellation rapide, cette personne a été relâchée et placée sous contrôle judiciaire jusqu'à son jugement. Ceci doit nous interpeller sur le fonctionnement de nos institutions. »

Et oui ! Les parents d'élèves violents sont protégés par le laxisme de la justice !

Face à cette situation gravissime l'adoption d'un un texte de loi réactif sur le champs est nécessaire!

Bienheureux Alexandre

Anonyme a dit…

Ah renève censure des comms anodins en les qualifiant d'insultant. Et qu'il avait-il d'insultant : rien du tout.



Ranta : extrême droitiste et censuré sur le blog du mec qui fait qu'à dire que lui y censure pas.....

Philippe Renève a dit…

Traiter quelqu'un de con n'est plus insultant, maintenant ? Que vous soyez Ranta ou pas, je censure les propos insultants, point final.

Anonyme a dit…

Hoo.. M'sieur Ranta qui passe par là !

Profitons-en !

Ne serait-ce pas l'un de ceux qui débattirent longuement il y a peu de mon cas, me décrivant comme "un individu ayant ramé longtemps pour parvenir à une respectable notoriété (ou peut-être une notoriété respectable) sur le net" ?

S'il en fut, je l'en remercie, ces échanges m'ayant beaucoup fait rire..

"Respectable notoriété" (ou vice-versa).. dans un mini cercle d'internautes qui se voudrait le monde ? Voilà qui était des plus comique..

Cela m'a donné l'occasion d'aller y voir et, ô surprise ! j'y lis sous la plume du gourou local des "arguments" caviardés de façon à laisser penser que j'aurais pu, soit soutenir soit prêter espoir en ces évènements que les media qualifièrent de "printemps arabe" et en lesquels je ne vit (et continue de voir) que "révolutions de palais avec les masses pour figurants...

Hélas!

La vérité, comme toujours, est plus nuancée que les visions manichéennes qui ont cours dans ce tout petit coin de la toute petite blogosphère hexagonale

Mon commentaire, que le dit gourou évite de citer, brocardait ceux qui, quelques instants avant arguaient d'une incapacité du monde dit "arabe" à la démocratie.. tout en se félicitant dans l'ivresse du moment à ces renversements de caciques..

Qu'il retrouve donc le lien de mon post cité en référence.. et la manipulation apparaitra !

GB

Anonyme a dit…

CQFD, et si ma tante en avait....

Allons il a été écrit bien pire ici qu'un simple "Non mais, quel con ce Buster".

Et ce n'est pas ça qui a été censuré mais la gratuité de ses soins.

M'ouarf même pas cap d'appeler un chat un chat.

Ranta

Anonyme a dit…

Hélas !

Vaine tentative d'amener l'auto surnommé "Ranta" à s'élever au dessus de propos qui ne sont même plus du niveau d'un comptoir.. mais d'une cour de récréation..

Mais bon, j'aurai essayé !

GB

Anonyme a dit…

GB :

tu perds ton temps, mais je suis néanmoins flatté que je puisse faire l'objet de ta très grande, très, très grande et légendaire sagesse.

Anonyme a dit…

"Légendaire" ? Hou mes aïeux !

Mais bon, ne crachons pas sur l'épithète, fort appropriée puisqu'elle apparaît dans un dialogue de fantômes..

GB

emile red a dit…

J'adore les guignols c'est aux ficelles qu'on les reconnait.

Il ne faut pas manquer de culot pour venir dire ici que Philippe censure quand la moindre critique est expurgée par nos voisins mondo-centrés et subit le sort de leurs saintes sacralités

Qu'une poubelle permette à d'obscurs godillots de traîner dans la boue quiconque leur déplait passe, mais que ces mêmes croquenots viennent ici manifester contre les constats de leurs comportements minables et odieux dévoile la tartuferie de leurs esprits orduriers.

Il y a bien longtemps que les propos de cet ignoble aréopage ont pris la tournure d'une vaste pantalonnade dont il est réjouissant de lire l'insensé verbiage haineux où l'injure et le blâme tiennent lieu d'éditorial à cet almanach vermoulu de la démence ordinaire.

La veulerie est le propre du bouffon, l'anathème celui du paillasson.

L'aviné rigolard du Lundi...

Philippe Renève a dit…

Puisqu'il semble que le post soit bien de Ranta et qu'il s'agissait d'ironie (?), je le rétablis. Je l'avais supprimé en raison de sa grossièreté, mais chacun son style.
Je préviens Ranta qu'il est inutile de dauber sur des revirements de ma part: je ne pouvais pas savoir s'il s'agissait bien de lui.

Philippe Renève a dit…

Je ne peux pas le rétablir; je le recopie ci-dessous texto.

Non mais, ce Buster... Quel con !

Faire une séance de psychothérapie sans faire payer le client.

On croirait une ONG en Afrique.

Signer : ranta, propos raciste et d'extrême droite, et plu si affinité.



Envoyé par Anonyme à Les raisons de la liberté le 12 décembre 2011 01:19

Anonyme a dit…

Ils se couchent tard nos visiteurs. Peur que quelqu'un soit encore éveillé pour répondre en direct ?

A.

emile red a dit…

J'adore le :

"Allons il a été écrit bien pire ici qu'un simple "Non mais, quel con ce Buster"."

Non seulement j'aimerai des précisions, mais en plus je trouve merveilleux que notre ami le clébard dyslexique (un constat, pas une injure) feint de ne pas concevoir que nous puissions répondre à leurs perpétuelles insanités.

En poursuivant dans le style scolaire qui lui convient si bien, j'aimerai aussi qu'il m'explique comment une bande de quidam peut croire détenir toutes les vérités, donner des leçons de morale à la planète, insulter à qui mieux mieux et penser que leur vanité sans limite va les parer de toute attaque ?

Comment nous n'aurions aucun droit à affubler de petits noms sympathiques des gens qui font prix de détail et de groupe sur le même billet ?

Comment avoir la capacité de s'offusquer au seul son d'un mot douillet quand la verdeur des sobriquets envoyés ferait pâlir un régiment de charretiers ?

Non décidément, candeur simulée ou bêtise profonde, j'ai l'impression d'assister à la piste aux étoiles, sans les fauves...

Philippe Renève a dit…

... mais avec les clowns, quand même.

emile red a dit…

Surtout avec les clowns, et quelques acrobates maladroits...

Philippe Renève a dit…

Il est de bon ton en Sarkozie de vilipender les lourdeurs de l'Administration, ses côtés rigides, kafkaïens, labyrinthiques.
Mais dans le privé ce n'est pas toujours mieux... Comment ma carte UGC illimité m'a rendue folle

Philippe Renève a dit…

Sacré Fanfan, il manque parfois un peu de, comment dirais-je, présence d'esprit.

emile red a dit…

Pourtant concernant l'esprit il ne manque jamais de s'y référer.

Quant à sa présence, voudrais-tu dire que le saint esprit n'est pas à ses côtés et préfère la compagnie de Christine ?

Il n'est donc ni un cheval, ni un tracteur, on nous aurait menti...

Philippe Renève a dit…

Il faut reconnaître qu'avec les dames de l'UMP on passe parfois de très bons moments dans la joie et la bonne humeur... Morano invite Dati à se présenter en Saône-et-Loire

Anonyme a dit…

"En poursuivant dans le style scolaire qui lui convient si bien"


Effectivement Red. Passer pour un imbécile ne rend que plus savoureux l'appréciation de ton jerk strorming, toi qui réussi la prouesse d'insulter sans insultes.

Ca parlait pas de faux- cul par ici ?


Ranta

Ranta.

Philippe Renève a dit…

C'est quoi le jerk strorming ?

Anonyme a dit…

C'est la possibilité de causer en english quand les mots adéquats vous manquent....

A.

Philippe Renève a dit…

Encore une analyse intéressante d'Emmanuel Todd sur l'Allemagne et la France. Citons:

« Ce qui me frappe depuis le début de cette crise est de constater à quel point le gouvernement français – en fait Sarkozy plus encore que Fillon – se comporte comme le représentant des banques françaises auprès d’une instance supérieure, et tente d’obtenir de l’Allemagne une certaine protection des intérêts bancaires français. »

On ne saurait mieux dire.

Foehn a dit…

Bien lire la notice avant d' offrir.

Docteur maboul
Un jeu d adresse de l'Iran .(?)

emile red a dit…

Notre toutou m'accorde des prouesses, enfin un peu de reconnaissance...

Il est vrai que c'est tout un art de dire les choses de façon compréhensible sans aller chercher le TOEFL ni sortir le dictionnaire des insultes.

Ça évite les caricatures banales et triviales usées par notre Nain National que la gente canine et sa troupe répètent ad nauseam.

Faux ou vrai, le cul n'a rien à voir à l'affaire, à moins d'espérer la présence de matière grise sous la ceinture.

Dans tous les cas, je n'entends rien à ce commentaire qui se veut à la fois élogieux et technocratique, culinaire et anatomique, la seule preuve finale de la constance dyslexique ou de la haute idée de soi de notre canidé me ravit.

Red La Racaille Alcoolique Porcine.

PS : Si, pour notre cabot, faux-cul signifie hypocrite, il devrait s'employer à aboyer contre la caravane de chameaux qu'il côtoie avec assiduité, l’excès d'amour rend aveugle.

emile red a dit…

Philippe,

Vous avez des élus inquiétants, par chez toi.

On voit comment nos élites perçoivent le petit peuple citoyen...

Philippe Renève a dit…

Beaucoup au PS sont vraiment au bout du rouleau, c'est navrant.

Foehn a dit…

FN info
relation entre Ripposte laique et le FN.
A noter ceci:

vous avez « brillamment » conclu votre intervention par une citation qui, n’en doutons pas, passera à la postérité: « Il ne faut pas tolérer l’intolérance ni devenir intolérant sous prétexte de résister à l’intolérance ». Il s’agit là d’un acte de « masturbation intellectuelle » engendré par un « cerveau fécond » mais d’une RARE ABSURDITE!(fin de citation)

Il n'est donc pas absurde pour l' auteur de tolérer l'intolérance. C'est même très probablement vivement conseillé. On sait la sympathie ultralaïque pour ce genre de thèses. Encore un terrain où l'entente est cordiale.

Foehn a dit…

Riposte avec un p et laïque avec tréma . (pas de vilain jeu de mot sur P svp)

emile red a dit…

Riri accoste avec un pet et la bique avec un trois mâts...

C'est pas l'orme qui pend le maire... Tatata...

Chichi cumule les sursis... lol.

Foehn a dit…

Rappelons qu'ici(à ma connaissance)on n'a jamais posé la question :"à qui profite le crime ?".
On s'est seulement étonné qu'on en fasse là bas tout un tabac.( Et ça continue!)

Qu'est-ce qui pouvait bien motiver l'irruption incongrue de ce thème? Certains se sentaient- ils accusés de faire profiter et en auraient-ils mauvaise conscience?
L’occasion se présentant de renfoncer le clou on a redit que l'islamophobie de certains républicains de gauche profitait aux identitaires d'extrême droite.

Maintenant l'une vient au secours des autres et détourne de la critique en imputant aux locuteurs de la question des intentions cachées.
Pourquoi pas?
Il y a façon et façons d'analyser.
L' analyste peut demeurer dans le complotisme .C est le serpent qui se mord la queue. A qui profite de dire "à qui profite le crime"? Suivez mon regard.
Les propagateurs dénonciateurs du supposé complot des sages de sion étaient des comploteurs.

On peut dénoncer un complot sans faire de complotisme en expliquant qu'on a une question technique dont on ne peut se priver dans une enquête. Qu' elle n'a rien à voir avec « Il n’y a pas de fumée sans feu » qui est une affirmation, pas une question.

La réponse naturelle à la question ce n'est pas le nom du criminel mais bien celui d'à qui le crime profite.

Philippe Renève a dit…

Il faut bien dire que les crimes gratuits sont rares. Sauf à supposer que l'acte soit illogique, celui qui le commet en tire parti.

Il y a toujours chez les simplificateurs une faute de raisonnement: si ceux à qui profite le crime n'en sont pas forcément l'auteur, celui-ci en profite bel et bien... Il est donc logique de chercher parmi les intéressés.

Philippe Renève a dit…

Une triste nouvelle: la disparition de Cesaria Evora.

Foehn a dit…

Le crime gratuit, Gide en a fait un roman!

Répondre complètement à la question ne délivre pas illico et nécessairement l'identité du criminel. La réponse ne donne pas plus que la question demande. Si la réponse est exhaustive, ce dont on est jamais certain, parmi ceux à qui profite le crime,il est probable qu'il y ait le criminel.
Mais objectivement, par le jeu des circonstances, il se trouve souvent que certains profitent d'un crime où ils ne sont pas impliqués.
Basta sur le sujet!


Je dois dire que je ne comprends pas la focalisation de l'autre site sur cette question.
Il ne se prive pas de diriger le regard de ses lecteurs vers une cible et qui commanditerait un crime contre l'identité française. Ils ne cessent d'insinuer que le crime des bobos contre l'esprit de Déroulède profite à des musulmans manipulateurs.
A qui profite le crime? S'ils ne posent pas la question ils raisonnent comme avec. A qui profite la prétendue idiotie utile des supposés idiots utiles?
On ne peut selon eux comprendre le "laxisme" de la gauche majoritaire sans comprendre à qui profite le crime.

Un article contre la propagande sur un site clairement propagandiste!? Versez un décilitre d'eau propre dans la cuvette où vous vous êtes déjà lavé les mains.L'eau de la cuvette sera toujours imbuvable.

Philippe Renève a dit…

Imbuvable, en effet !

Philippe Renève a dit…

Je crois que le site en question se focalise sur cette histoire ridicule parce que c'est un sujet tout à fait mineur qui leur permet de batailler gentiment en faisant oublier leurs phobies récurrentes qui sont de plus en plus apparentes.
C'est la technique de la diversion, à la manière de la Sarkozie: pendant que le pays s'enfonce dans la récession, Guéant parle des radars routiers.

Ce qui montre bien qu'ils occupent le terrain est le fait que leurs propos sont insondablement creux, vides de raisonnement abouti et qu'ils reconnaissent eux-mêmes qu'ils n'y sont guère compétents. Mais ça ne les empêche pas de blablater dessus à perte de vue.

Rocla a dit…

Faut dire que Balavasse les Bains est un des plus grands villages de France un de ses influents passe à Montpellier l' autre chemine en limousine . Sully parlait de mamelles . Eux c 'est pis .

Philippe Renève a dit…

Qu'il me soit permis de remercier haut et fort Audrey Pulvar pour avoir porté la contradiction efficacement à Wauquiez comme le montre cette vidéo.

Ce ministre, comme ses complices en Sarkozie, cherche à l'évidence à dresser les "classes moyennes", comme il dit, contre les plus pauvres qu'eux et les chômeurs. C'est une attitude honteuse qui montre toute la vilenie que les suppôts de Sarkozy, aussi brillants soient-ils, peuvent employer pour tenter de se maintenir au pouvoir.

emile red a dit…

Il faut dire que la spécialité de Balavasse les Bains est le bain de boue assis et couché.

Il est écrit que le saint patron du village serait Onan.

En voyant un dénommé Ktuel pratiquer le culte Balavassais, Sully y aurait trouvé un substitut à la poule au pot.

Depuis tout quidam pratiquant ce rite est affublé de ce nom.

Anonyme a dit…

yep, invité par Mr Reneve à venir voir son site " lors de la séparation'je m'y etais promené lisant et admirant photos et descriptions puis j'avais remisé le lien dans un coin ne me le remémorant que de loin en loin. Quand sur disons des intervenants le nommaient ou plus exactement y faisait allusion,peu au fait des techniques " liens" j'omettais de venir voir par ailleurs sauf à etre pris directement à partie je ne me sens que peu concerné par votre chicaya .Les tauliers de Disons me laisant m'y exprimer je les devines suffisement grands pour regler leur contentieux seuls.Je viens de lire votre blog quasiement dans son integralité ouf !J'y devine bien des haines recuites bien des rancoeurs. S'agissant de l'ane quelques allusions sur mes difficultés gramaticales et de syntaxe relevent à mon sens de la haine de classe " l'éduqué interdisant au prolo de s'exprimer" le français correct retrouvant ici par les commentaires de mr Red
son utilité d'asservisseur et de baillon.In fine de la meme maniere que je ne saurais identifier votre blog à l'aune des injures proférées par mr red je trouve un rien gonflé
le reférent " d'identitaire" dont vous affublez
Disons laissez moi vous assurer que l'identitaire revendiqué que je suis se trouve plus qu'isolé intellectuellement sur ce blog mais paradoxalement beaucoup plus libre que sur un site abondant dans mon sens.Je reste désormais persuadé d'avoir fait le bon choix , non pas tant par les themes annexes 'ici j'y ai vu des choses intéressantes' mais par le mépris
qui pointe à chaque entreligne vis à vis des gens comme moi et qui n'existe pas sur Disons.

Je compte devenir un lecteur épisodique attendant
patiemment que ce blog revienne à la destination premiere voulue j'en reste persuadé par mr Reneve.
Asinus : ouvrier qualifié

Philippe Renève a dit…

Bonjour Asinus

Je suis désolé que vous preniez les choses de cette façon.
Je crois qu'il y a un évident malentendu sur les intentions et les idées de ce blog. Personne ici n'a jamais méprisé personne, et c'est une règle absolue dont je ne permettrai jamais la transgression. Pour ma part, pour ce qui concerne le site que vous fréquentez, je n'ai jamais fait que me défendre de mon éviction et des insultes qui ont plu sur moi depuis lors. Je n'ai ni haine ni rancœur, et j'ai toujours répondu aux agressions multiples de la façon la moins agressive possible; ce n'est pas ma faute si vos amis m'ont couvert d'immondices que je ne pouvais supporter sans mot dire. Je suis quelqu'un de tout à fait paisible mais la méchanceté et la calomnie ont des limites; j'ai ouvertement exposé des faits indiscutables et je n'ai jamais, moi, convié quiconque à calomnier quelqu'un en cachette sans qu'il puisse se défendre, ce que vos amis ont bel et bien fait dans cet infâme Médisons qui m'a visiblement fait détester, pour ne pas dire haïr, de la plupart d'entre eux.

J 'assume bien sûr ce qui est écrit ici par d'autres, et qui n'a jamais exprimé aucune « haine de classe » comme vous le prétendez. Tout au contraire, je crois que tout le monde ici est attaché à des valeurs humaines où la culture, l'expression voire le talent ne sont pas considérés comme des éléments qui permettent de juger une personne. Jamais sur ce blog il n'y a eu des propos comme ceux que ceux que vous croyez y avoir vus; relisez-le et vous comprendrez votre erreur.

Le blog ne pourra pas revenir à cette « destination première » que vous évoquez puisqu'il n'en a jamais eu... sinon l'intention d'échanger idées et avis avec des gens sympathiques et ouverts. Libre à vous de penser le contraire, mais libre à moi de dire que vous vous trompez et que le mal n'est pas où vous le voyez.

Mais cessez donc SVP de m'appeler Mr Renève; c'est un pseudo et je déteste qu'on m'appelle Monsieur.

emile red a dit…

Mon cher Asinus, je voudrais savoir où m'as-tu vu parler de tes difficultés gramaticales, n'ayant d'ailleurs jamais remarqué que tu en aurais plus que d'autre ou que moi.

La seule chose dont j'avoue être utilisateur est la façon dont les gens écrivent et leur travers typographiques ou comme pour Ranta, la flagrance d'un problème n'ayant aucun rapport avec l'orthographe ou la syntaxe.

Après, tant que les écrits ne sont pas une abomination de SMS, je serais malvenu de critiquer ce dont je suis loin d'être exempt.

Maintenant, en revenant au blog de Philippe, je vais personnellement te dire ce que j'y trouve, c'est simple comme un matin ensoleillé, le lieu est paisible, loin des avanies de Gogovox et des turpitudes, pour ne pas dire turbulences haineuses de Disons.

S'il nous arrive de critiquer de idées, c'est notre droit le plus strict, s'il nous arrive de critiquer des internautes c'est la plupart du temps en réponse à des attaques personnelles odieuses.

A la différence de beaucoup, nous n'avons jamais perdu de vue que venir ici discuter est avant tout un loisir et un amusement qui n’empêche en rien de parfois être sérieux sans pour cela nous prendre au sérieux.

Rocla a dit…

Toc toc toc ,

Y en a ils se lancent dans le spiritisme en faisant parler des dépouilles .

J' ai toujours pensé que ce type avait la science occulte .

Si vous l' entendez frappez trois coups ...:-))

emile red a dit…

L'épouillé des pouilles boit trop de Pouilly, il ne se sent plus de faire des papouilles aux papous, aux poux et aux époux...

Philippe Renève a dit…

Pouce !

Philippe Renève a dit…

Houlà attention Sarko ! Cricri Boutin sort l'arme nucléaire, ça va disperser du neutron façon opus incertum.

emile red a dit…

Non pitié !!!

Serait-elle en cure de cassoulet ? Danger !!!

Mon oncle un fameux bricoleur
Faisait en amateur
Des bombes atomiques
Sans avoir jamais rien appris
C'était un vrai génie
Question travaux pratiques
Il s'enfermait tout' la journée
Au fond d'son atelier
Pour fair' des expériences
Et le soir il rentrait chez nous
Et nous mettait en trans'
En nous racontant tout

Pour fabriquer une bombe " A "
Mes enfants croyez-moi
C'est vraiment de la tarte
La question du détonateur
S'résout en un quart d'heur'
C'est de cell's qu'on écarte
En c'qui concerne la bombe " H "
C'est pas beaucoup plus vach'
Mais un' chos' me tourmente
C'est qu'cell's de ma fabrication
N'ont qu'un rayon d'action
De trois mètres cinquante
Y a quéqu'chos' qui cloch' là-d'dans
J'y retourne immédiat'ment

Il a bossé pendant des jours
Tâchant avec amour
D'améliorer l'modèle
Quand il déjeunait avec nous
Il dévorait d'un coup
Sa soupe au vermicelle
On voyait à son air féroce
Qu'il tombait sur un os
Mais on n'osait rien dire
Et pis un soir pendant l'repas
V'là tonton qui soupir'
Et qui s'écrie comm' ça

A mesur' que je deviens vieux
Je m'en aperçois mieux
J'ai le cerveau qui flanche
Soyons sérieux disons le mot
C'est même plus un cerveau
C'est comm' de la sauce blanche
Voilà des mois et des années
Que j'essaye d'augmenter
La portée de ma bombe
Et je n'me suis pas rendu compt'
Que la seul' chos' qui compt'
C'est l'endroit où s'qu'ell' tombe
Y a quéqu'chose qui cloch' là-d'dans,
J'y retourne immédiat'ment

Sachant proche le résultat
Tous les grands chefs d'Etat
Lui ont rendu visite
Il les reçut et s'excusa
De ce que sa cagna
Etait aussi petite
Mais sitôt qu'ils sont tous entrés
Il les a enfermés
En disant soyez sages
Et, quand la bombe a explosé
De tous ces personnages
Il n'en est rien resté

Tonton devant ce résultat
Ne se dégonfla pas
Et joua les andouilles
Au Tribunal on l'a traîné
Et devant les jurés
Le voilà qui bafouille
Messieurs c'est un hasard affreux
Mais je jur' devant Dieu
En mon âme et conscience
Qu'en détruisant tous ces tordus
Je suis bien convaincu
D'avoir servi la France
On était dans l'embarras
Alors on l'condamna
Et puis on l'amnistia
Et l'pays reconnaissant
L'élu immédiat'ment
Chef du gouvernement


Boris Vian

Une java de 3m50 suffira amplement pour Nicolae Impérator...

Philippe Renève a dit…

Excellent rapprochement, bravo Emile !

Philippe Renève a dit…

Bonjour à tous

Un article à lire absolument, et qui montre, s'il en était encore besoin, qu'un accident nucléaire un peu important en France tournerait immanquablement à la catastrophe: J'ai assisté à une simulation d'accident nucléaire... qui m'a inquiétée.

Il y a manifestement beaucoup à faire dans le domaine de la sécurité nucléaire. Bien entendu, les conclusions de l'exercice n'ont pas été ultramédiatisées...

Philippe Renève a dit…

Petit aparté

J'ai vu hier le film Hugo Cabret, qui est une merveille pour petits et grands. Décidément Scorsese est un réalisateur de génie, et je pèse mes mots.

Fin de l'aparté !

Philippe Renève a dit…

Dites.

Après la grandiose cérémonie des Gérard, nous pourrions peut-être envisager de décerner à notre tour un prix (prestigieux bien sûr) pour les plus ringards des internautes.

J'ai quelques idées sur le nom du prix, par exemple les Visons des Raisons, matérialisés par des fourrures synthétiques multicolores, pour ne pas dire polychromes, d'un goût exquis.

Et sur les nominés, aussi.
On pourrait décerner un Vison de l'islamophobe le plus dyslexique en plusieurs langues, un Vison du philocyclistophobe le plus confusément brumeux, etc.
Oui, je sais, les postulants seront nombreux. Un vrai triomphe, vous verrez.

emile red a dit…

Vison, je trouve ça un peu trop classe, et c'est un animal aimable...

Ragondin me conviendrait mieux, parasite, destructeur, dangereux et juste utilisable à faire un médiocre pâté...

emile red a dit…

Je croyais que Sarkozy ne pouvait rien imposer aux sociétés privées...

Par contre après avoir démanteler le service publique de la sécurité aéroportuaire, il peut imposer la police pour palier le travail de ces sociétés aux frais du contribuable, gageons que l'état ne facturera rien à cette pauvre entreprise.

Il est omnipotent et veut que dorénavant les bleus soient jaunes.

Un petit rappel dont ne parle pas la presse qui voit le gréviste comme un kidnappeur proche d'Al Quaida, la Brinks est une société dans le malheur qui n'engrange aucun bénéfice et ne peut donc augmenter ses salariés.

Pourtant les chiffres parlent d'eux même, bénéfice 2009 16,4 Millions d'euros... de quoi se payer un avion privé...

Anonyme a dit…

Et pourquoi pas LES LOUPS D'OR. Cet animal si gentil qui est en train de décimer les troupeaux, protégé par les défenseurs de la nature, dont je suis, malgré tout, mais bon...

Jeanne

Anonyme a dit…

Pour un "Vison des Raisons", j'aurais un candidat!

Mais, chuuut ! Pas d'attaque ad hominem, il faut savoir se contenir !

Dommage...

Gébé

Philippe Renève a dit…

Jeanne, non: même s'ils chassent en meute, les loups sont de fiers et intelligents animaux.

Mais c'est vrai que vison est un peu trop bien. On pourrait dire les Tisons: il sera attribué à chaque heureux récipiendaire un magnifique tison charbonneux à souhait, avec lequel il devra se mâchurer dignement le visage.

Philippe Renève a dit…

Gazi,

Attention à l'indispensable sélectivité.

Il faut un mérite tout spécial pour être nominé aux Tisons: citons par exemple une bêtise remarquable, un sectarisme particulier, une brillante grégarité, une agressivité hors du commun, une insigne mauvaise foi ou une magistrale prétention.

Philippe Renève a dit…

Une bonne remarque de Daniel Schneidermann ici: Grève des aéroports : les Français pris en otage. Mais... quels Français ?

emile red a dit…

J'adore la dernière phrase de Schneidermann... sur l'alliance objective entre les journalistes de la presse de grands groupes industriels et la droite...

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais cette surenchère des mots me tirlipimponne le haricot, otage par ci, courage par là, risque par ailleurs...

La phrase sublime du matin :

Sarkozy a montré sa détermination et son courage en prenant le risque de ...patati patata... les otages aux mains de ces scandaleux grévistes nantis qui empêchent les Français pauvres de partir réveillonner aux Seychelles ou à Bora-bora.

Et les journalistes de répéter, d'amplifier et d'applaudir des quatre mains en bons singes obéissants encouragés par les beaufs UMP de service (idiots utiles) oubliant le courage des pompiers Réunionnais qui, il y a quelques semaines, ont couru le risques d'être pris en otage par les flammes qu'un ou deux Canadair auraient pu circonscrire s'il avait existé une moindre volonté politique courageuse...

Quand les mots n'ont plus de sens, la demi douzaine d'otages Français dans le monde sont insultés sans plus aucune vergogne...

Philippe Renève a dit…

Il est certain que Sarkozy et ses complices (dans la lignée de la bande à Chirac) lancent des expressions, des tournures orientées et connotées dans le sens qui les arrange, et que la presse reprend sans se poser de question; tout ça devient un langage habituel, qui ne choque plus personne.

Tu as raison Emile de souligner que l'emploi du mot otages pour une grève parfaitement légale, qui ne touche que les gens les plus aisés, est une insulte à ceux dont la vie est en danger. Il y a un honteux, et dangereux, affaiblissement du mot; mais combien de journalistes s'en aperçoivent ?

Philippe Renève a dit…

Encore des couillonnades, et de la plus belle eau.

Voilà qu'on prétend démontrer que « la proposition : ce qui est rare est cher est fausse. » dans le fameux raisonnement bancal « Ce qui est rare est cher. Un cheval bon marché est rare. Un cheval bon marché est donc cher. »
L'ennui est qu'elle est vraie..
.
C'est tout simplement que le syllogisme est mal posé; tout cela est expliqué clairement là sur Wikipedia. En fait, la première et la seconde propositions sont incompatibles, tout simplement. Il ne s'agit pas du tout d'une démonstration par l'absurde, qui consiste à démontrer qu'une proposition est vraie parce que son contraire entraîne une absurdité; ici c'est la coexistence de propositions logiquement indépendantes et incompatibles qui est absurde, puisqu'elle revient à affirmer que ce qui est rare est cher, puis que ce qui n'est pas cher est rare: on ne peut rien en conclure. Le syllogisme correct est A est B, C est A, donc C est B. Ici on a A est B, non-B est A, donc non-B est B, ce qui ne tient pas.

Ce sont des gens capables d'une telle énormité qui prétendent donner des leçons de mathématique et de logique.

Un Tison d'honneur s'impose pour récompenser ce joli ratage: le Tison de celui qui démontre que ce qui est rare n'est pas cher. Compliments au récipiendaire, ça s'arrose, non ?

Philippe Renève a dit…

Pour parler un peu économie, la proposition "Ce qui est rare est cher" signifie que sur un marché où s'échange un bien, une offre réduite par rapport à la demande entraîne un prix élevé; c'est la théorie classique du marché.

Si cette loi est admise, il ne peut y avoir un cheval "bon marché", ce qui signifie d'un prix anormalement bas, qui enfreint donc la proposition.

emile red a dit…

Ton 1er lien wiki n'est pas passé, ce qui est rare donc cher et pas à ma portée... lol !!!

En tout cas, ta démonstration est probante, confondre C et non-B est toute l’ambiguïté des raisonnements bancals qui fleurissent sur tous les sites moralistes, moralisateurs et donneurs de leçons.

Et la morale à deux sous envahit la presse et les tribunes politiques...

Philippe Renève a dit…

Damned, voici l'explication sur Wikipedia.

Rocla a dit…

En réalité c 'est le Loir qui est Cher les autres départements sont plutôt bon marché , l' Ile est Vilaine sans pour autant accorder rabais , l' Hérault fatigué , le Jura qu' on l' y reprenne plus , le Lot un peu gros alors que dans l' Aveyron y en a qui l' ont carrée et quand on Seine on a toujours vingt ans .

Philippe Renève a dit…

Ouf on a eu chaud, on est passés à côté de la Cherté sous Jouarre !

emile red a dit…

L'art de la mathématique associée à la rhétorique vasouillarde ou quand les implications ne sont pas une règle linguistique exacte ...

"Je vois le soleil, donc il fait jour."
- Il est nécessaire qu’il fasse jour pour espérer voir le soleil.

"La roue tourne, donc je roule."
- Il est nécessaire que je roule pour déterminer si j'ai des roues, si je suis gros, si j'ai les boules.

"J'empoisonne la nourriture, donc le bétail meure"
- Il est nécessaire que le bétail meure pour m'accuser de l'avoir empoisonné. Ouf ! Une vache a survécu.

Philippe Renève a dit…

Nécessité (de la démonstration) fait loi (mathématique) !

Philippe Renève a dit…

Et allez donc! Haro sur l'étranger, ce pelé, ce galeux, d'où nous vient tout le mal.

Claude Guéant: « Il faut prendre des mesures spécifiques » à la délinquance étrangère.

L'électoralisme, la pêche aux voix, la démagogie sont sur les rails jusqu'aux élections de 2012.

Philippe Renève a dit…

Tout fout le camp en Italie.
Même les ruines tombent en ruines.

emile red a dit…

N'est ce pas le lot de toutes les ruines qui nous entourent ?

Parfois certaines, avant effondrement définitif, devraient prendre une totale retraite et se faire oublier tant elles font tâches dans le décor...

Militons, plus que pour le droit, pour l'incitation à l'oubli total et irréversible. ;-)

Philippe Renève a dit…

Non, je parlais de belles ruines, là...

emile red a dit…

Du genre réelles ?

Sinon, il y a les renominations boboesques de principes populaires en décrépitude qui retrouvent vitalité virtuelle juste en les mentionnant, ainsi ce que mes aïeux appelait "lapalissade" devient un concept mathématique de noble culture implicative...

"Je me suis habillé, donc je suis vêtu"
"Je me couche, donc je suis alité"
"Le jour se lève, donc la nuit se termine"

"Je suis laïc, donc je respecte l'entière liberté de croyance et de pratique dans les limites de l'ordre public"

Parfois, les exemples nous emmènent sur des chemins tortueux imprévus par les maths.

D'autres qu'on peut pardonner par humanité :

"L'age me rend sourd, donc j'invente l'inaudible"
"La trouille m'aveugle, donc je m'embrouille sur les dangers réels"

Philippe Renève a dit…

Ces ruines-là sont celles de l'esprit; jamais très esthétiques.

Philippe Renève a dit…

Une chose très inquiétante pour les libertés aux USA: Barack Obama va signer un texte de loi qui comporte un article permettant à l'armée américaine d'arrêter n'importe quel citoyen soupçonné de terrorisme et de le détenir, en dehors de tout processus judiciaire et pour une durée indéterminée.

Terrifiant: ce pays pourra basculer du jour au lendemain dans un régime totalitaire si l'armée le veut.

Philippe Renève a dit…

En revanche, voici qui est réjouissant: Le Conseil d'Etat annule la nomination à Bercy de Dominique Tiberi, dont l'incompétence pour le poste était flagrante.
Il faudra que Sarko trouve un autre hochet pour calmer le couple Tiberi...

Waldgänger a dit…

Salut Philippe,

Intéressant ton lien sur les US, plus c'est gros plus ça passe, terrible, la presse française n'a pas l'air d'en avoir beaucoup parlé. Bonnes fêtes à toi et aux autres lecteurs.

Philippe Renève a dit…

Bonsoir Waldänger

Bonnes fêtes à toi et joyeux Noël

emile red a dit…

Bonnes fêtes à tous et keep cool sur l'alcool because pan-pan les gendarmes...

Sinon, des bisoux à vos épouses ou époux.... ;-)

Philippe Renève a dit…

Merci Emile

Joyeuses fêtes à tous

emile red a dit…

J'ai écouté une superbe émission hier sur une station périphérique à propos de Noël, de son interprétation et de son adoption par différentes communautés.

Étonnant comme les a priori peuvent tomber à la seule écoute de témoignages familiaux ou voisins évoquant les liens se resserrant au mépris des convenances ou des diktats religieux et sociaux.

Un bon moment qui vaut son pesant de confiance en une partie de l'humanité...

Philippe Renève a dit…

J'ai remis en tête de Une les photos Vents et Reflets, bien plus agréables que les derniers articles !

Philippe Renève a dit…

Philippe Bilger n'a pas sa plume dans sa poche depuis qu'il a jeté aux orties son froc de proc.

Il se livre sur Marianne2, l'œil clignant manifestement de malice, à une analyse intéressante de la mode des provocations envers les religions, évoquant par exemple un « conformisme du blasphème » aussi bien vu que bien dit, et posant la pertinente question « et si blasphémer systématiquement était une audace de pacotille dans une société qui s'en fait une gloire ? »

On regrettera toutefois son « hommage à la persévérance du président de la République », aussi à sa place dans cette réflexion qu'une publicité pour la Vache qui rit en sautoir au cou de la Vénus de Milo.

emile red a dit…

Alors que dans notre monde innommable tout fout le camp, qu'on nous rabat les oreilles avec la déliquescence de l'obésité nord-coréenne, une bien triste nouvelle envahit d'émotion nos vieux cœurs de gamin du noir et blanc et de la chaîne unique, notre ami d'enfance, Cheetah, est décédé le soir de Noël à 80 ans.

Quoi de plus important en ces jours de disette culturelle et de destruction écologique...

Philippe Renève a dit…

Ne m'en parle pas, j'en suis encore bouleversé. Cette terrible nouvelle plonge le monde entier dans la douleur.

Philippe Renève a dit…

Je me disais aussi depuis un moment qu'elle était un peu fêlée...

ONG: Le «Brigitte Bardot» lance un appel de détresse

emile red a dit…

Ya pas d'eufélé chez l'eusses-tu cru...

Bardot, n'est-ce pas la marque d'un équidé asinien ?

Philippe Renève a dit…

C'est bien ça, le croisement (prolongé) d'une ânesse et d'un cheval.
Je crains que tout autre commentaire ne soit déplacé.

Philippe Renève a dit…

Autre chose, hélas plus sérieuse.
Les mutuelles redoutent une «explosion» du système de santé.

Nous nous acheminons tout droit vers une situation à l'américaine, où les moins aisés n'ont qu'une protection maladie minimum et doivent payer la plupart de leurs soins, ne pouvant pas s'offrir le luxe d'une complémentaire que seuls les plus riches peuvent se permettre. C'est évidemment un appauvrissement supplémentaire et une augmentation des inégalités.

Mais tant que not'président pourra payer le Fouquet's à ses commanditaires, tout ira bien dans notre beau pays.

Philippe Renève a dit…

Les rats avisés se font construire de confortables radeaux avant de quitter le navire qui coule.
Législatives 2012: Claude Guéant sera candidat dans les Hauts-de-Seine.

emile red a dit…

On se demande vraiment pourquoi il ne se présente pas dans les quartiers nord de Marseille ou dans le 9-3.
Il pourrait aussi tenter les élections prud'homales sous la bannière des forces de l'ordre ou de la pénitentiaire...

Dans la préfectorale on ose tout c'est à ça qu'on la reconnait.

Pour exemple, en Dordogne, bien connue pour ses exactions incendiaires du jour de l'an, le préfet a interdit la vente de carburant au jerrican du 26 Déc. au 3 Jan., résultat, les bûcherons, les jardiniers et les communaux sont, par endroit, en chômage technique.
Ce qu'est la prévention technocratique, tout de même...

Philippe Renève a dit…

Ah très joli en effet, l'histoire du carburant. Que de compétence.

Philippe Renève a dit…

Cela dit, le dit préfet ne croit peut-être pas du tout qu'il y ait des risques d'incendie, mais il s'agit là aussi de faire peur aux électeurs pour qu'ils votent pour les matamores de l'UMP.

emile red a dit…

Ailleurs ils interdisent la consommation d'alcool sur la voie publique, sait-on jamais les délinquants pourraient embraser les banlieues d'une cannette de bière ou d'une coupe de champagne.

Là, ils prohibent la vente de pétards, il paraîtrait que telle la politique masturbatoire de notre chapon national, ça rendrait sourd et ferait peur aux bambochards du quatorze juillet relevant, étourdis, des flonflons de la musique militaire.

Rocla a dit…

Il y a du bouleau pour hêtre ou ne pas hêtre .

Noyer des poissons aux arêtes voûtées pour faire des saillies ressemblant à des cognasseries tremblantes ne relève ni le niveau du charme altier des saules aux feuilles scintillantes ni même la bonne châtaigne des castagnes d' autrefois . Le monde est peuplier de nains de jardins accacias-pieds ayant besoin de se targuer d' un véritable original de Sète armé d'un ban public sur lequel sont assis des amoureux se foutant pas mal du regard oblique de tous les mal-baisés du monde .

Hou , trois fois houx ...

Philippe Renève a dit…

Hosanna, Rocla nous est revenu plein d'invention et de faconde !

Philippe Renève a dit…

Bonjour à tous

Enfin des réactions intelligentes à gauche, repoussant le principe de la "TVA sociale", qui n'est qu'un moyen de faire payer les ménages à la place des entreprises.

Ceux qui se prétendent de gauche et acceptent cette mesure soit n'ont rien compris à l'économie, soit ne sont pas de gauche.

emile red a dit…

J'adore les réactions des citoyens moyennement moyens.

Créer une TVA "sociale" et baisser les cotisations augmenteraient le pouvoir d'achat, il faut le lire pour le croire...

Non seulement ils ne comprennent pas qu'une TVA fixe est la même pour tous, pauvres ou riches, contrairement aux cotisations, mais en plus l'usine à gaz générée coutera tellement cher que les cotisations ne baisseront pas au seul fait que la TVA suffira uniquement à son propre financement ou sera tellement élevée qu'elle détruira une grosse partie de la consommation et en suivant un nombre d'emplois incalculables dans le négoce et le commerce.

Une riche idée en somme, ou somme d'idées de riche, on ne sait plus très bien...

Anonyme a dit…

Juste pour vous dire que je suis en Communication et que on vous étudie !
Comme quoi, vous entrer dans la légende ;)
[Je venais juste voir votre travail]
Bonne et Heureuse Année 2012!

Philippe Renève a dit…

Bonne année, Anonyme communiquant!

Philippe Renève a dit…

Rions un peu: nos amis allemands mettent en boîte notre Souverain.

Dépêchez-vous Deutsch amis, il n'en a plus pour longtemps.

emile red a dit…

Philippe, tu t'avances, tu t'avances...

Le bourrage d'urne n'est pas une impossibilité, même chez nous, n'oublie pas que notre marge esté a de nombreux amis corses... et qu'il boit avec Poutine...

Nous aimerions tant rire avec nos cousins germains.

Philippe Renève a dit…

Là, Emile, si Nick était réélu je deviendrais un adversaire farouche de la démocratie; ce serait quand même triste.

Philippe Renève a dit…

Anonyme de 15h50,

Mais avec qui ou quoi êtes-vous donc "en communication" ? Et qu'étudiez-vous en nous ? Je sais que l'expression de nos pensées est d'une grande richesse mais cet honneur révélé va fausser vos observations; il va nous fallloir soigner nos textes autant que que nos blagues, ce qui ne sera pas une mince affaire.

emile red a dit…

Tu en es tellement ému, Philippe, que tu en bégaie façon Bayrou, attention tu vas perdre des points pour le grand voyage...

Il serait dommage que nous partions sans toi.

Philippe Renève a dit…

Ousque ça je bébébégaie ? !

emile red a dit…

"autant que que"...

J. Viens a dit…

Pour "autant que que", ah que!...

Je vous adresse mes voeux les meilleurs
Votez bien! En Mai,ne faites pas ce qui vous plaît! Réfléchissez...
L'abbé Roux ne bégaie plus...

Philippe Renève a dit…

Allons bon, voilà que que je bégaie des doigts et des yeux...

Meilleurs vœux, J. Viens !

«Les plus anciens ‹Précédent   1201 – 1400 sur 1476   Suivant› Les plus récents»