lundi 10 novembre 2008

Disparition de Myriam Makeba

n peu de passé qui s'en va, un peu de souvenirs qui arrivent, qui ne sont plus que des morceaux de mémoire vides de réalité.
Myriam Makeba, la joie et les chants et la lutte, et les duos avec Harry Belafonte.
Ce temps qui passe et fait passer les gens devrait s'arrêter de temps en temps pour laisser vivre les souvenirs, encore un peu.
Merci Myriam.
J'espère que le vieux là-haut, celui qui dit qu’il n’existe pas, aimera tes chansons.

1 commentaire:

Julio - Fleur d'évasion a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.